Dans un courrier adressé aux actionnaires d'Amazon, Jeff Bezos a enfin dévoilé le nombre d'abonnés au service premium du site. Fait étonnant : les 100 millions d'utilisateurs sont moins nombreux que ceux cumulés par Netflix, plus jeune et moins diversifié dans son offre.

Jeff Bezos, le CEO d’Amazon, a longtemps refusé de dévoiler l’un des secrets les mieux gardés de son entreprise, à savoir le nombre de personnes abonnées à son service Prime. Le 18 avril 2018, le fondateur du site a levé le voile sur cette information.

Dans une lettre adressée aux actionnaires d’Amazon, le CEO a fait savoir que plus de 100 millions de personnes utilisaient Amazon Prime.

« Depuis le début, nous avons mis l’accent sur le fait d’offrir une valeur ajoutée à nos clients, écrit Jeff Bezos. Le bouche à oreille demeure l’outil le plus efficace que nous ayons pour acquérir de nouveaux clients, et nous sommes reconnaissants de la confiance que nous clients nous ont accordée. »

CC Flickr Stock Catalog

25 millions de moins que Netflix

Avant cette officialisation, plusieurs organisations avaient cherché à estimer le nombre de personnes abonnées à Amazon Prime. En juillet 2017, Consumer Intelligence Research Partners envisageait un nombre de 85 millions de membres, rien qu’aux États-Unis.

Deux jours plus tôt, Netflix a également profité d’une lettre publique à l’attention de ses actionnaires pour annoncer un total de 125 millions d’abonnés dans le monde. La comparaison entre Amazon Prime et Netflix montre cependant quelques limites : lancé il y a treize ans, le service premium d’Amazon est plus varié dans son offre que celle du site de SVoD. Là où Netflix propose du streaming de films et séries télévisées, Amazon complète ce bouquet par un service de livraison rapide, du stockage de documents ou des avantages liés à Twitch ou Kindle. Cette annonce de Bezos confirmerait donc en creux la performance plutôt inouïe de Netflix à l’internationale.

Le géant du e-commerce a récemment décidé de proposer une alternative mensualisée et sans engagement à son offre d’abonnement annuel Amazon Prime. L’entreprise cherche probablement ainsi à attirer de nouveaux adhérents.

Partager sur les réseaux sociaux