Visé par des rumeurs l'envoyant hors d'Apple dès cet été, Jimmy Iovine a tenu à y répondre lui-même. Non, il ne quittera pas le géant américain cette année.

On n’est jamais mieux servi que par soi-même. C’est sans doute avec cet adage en tête que Jimmy Iovine a répondu personnellement aux rumeurs évoquant son départ d’Apple, plutôt que de passer par un communiqué de presse désincarné. En effet, plusieurs médias se faisaient l’écho de bruits de couloir selon lesquels l’actuel chef de file d’Apple Music abandonnerait le navire au mois d’août.

Une décision soi-disant ferme et définitive, que même un contrat juteux ne changerait pas. Il n’en serait rien, en fin de compte. Décidé à reprendre la main, et un brin accusateur à l’égard de la presse, l’intéressé a préféré éteindre l’incendie alors que les enjeux se cachant derrière Apple Music demeurent élevés face au Goliath qu’est Spotify.

Jimmy Iovine ne partira pas (tout de suite)

Dans les colonnes de Variety, Jimmy Iovine a donc déclaré : «  j’ai bientôt 65 ans, je suis chez Apple depuis quatre ans et, en deux ans et demi, Apple Music a réuni 30 millions d’abonnés tandis que Beats continue d’aller bien. Il y a encore des choses à faire. Je suis engagé à faire tout ce dont Tim Cook, Eddy Cue et Apple attendent de moi, pour aider comme je le peux. Je suis dans l’équipe  ».

On notera que Jimmy Iovine ne manque pas de citer Eddy Cue, avec qui il partagerait pourtant des divergences, Mais surtout, c’est l’occasion pour lui souligner son dévouement et son envie de faire d’Apple Music un acteur majeur du marché du streaming musical.

Numéro 2 mondial, la plateforme reste un dauphin situé à plusieurs longueurs de distance en termes d’abonnés face à Spotify (30 contre 70 millions). Force est de constater qu’Apple a besoin de Jimmy Iovine, le cofondateur de Beats — racheté par la firme de Cupertino — et producteur revendiquant un réseau puissant dans l’industrie, pour continuer à creuser son sillon dans le secteur musical.

S’il ne se voit pas continuer au-delà des 75 ans, Jimmy Iovine a indiqué qu’il n’était pas lié, contractuellement, à Apple. Mais il tient à lui rester fidèle : «  j’ai un deal, et plusieurs choses se font pendant ce deal. La contrepartie est que je reste loyal à Apple. J’adore Apple et j’aime énormément les musiciens. Voilà pourquoi ces articles m’ont ennuyé, car ils ne reflétaient pas du tout la réalité. Ils ont été écrits pour une question d’argent  ». Rendez-vous à la rentrée pour vérifier la véracité ses propos.

Partager sur les réseaux sociaux