L'homme qui se cache derrière Apple Music aurait planifié son départ de la firme de Cupertino. Les bruits de couloir évoquent des désaccords avec d'autres pontes.

Pendant que Spotify se félicite de revendiquer 70 millions d’abonnés, Apple Music pourrait bel et bien perdre sa tête pensante. C’est du moins ce que rapportent plusieurs médias, y compris le très sérieux Bloomberg. Selon une source anonyme de nos confrères, Jimmy Iovine, co-fondateur de Beats et producteur dans le domaine musical, ne fera pas de vieux os au sein du géant américain.

Il devrait même quitter le navire en août prochain après avoir reçu un dernier chèque lié à l’acquisition de Beats par Apple (transaction chiffrée à 3 milliards de dollars en 2014, le champagne devrait être sympa au pot de départ).

Grosse perte pour Apple

Apparemment, rien ne retiendrait Jimmy Iovine, pas même un juteux contrat avec une revalorisation salariale à la clef. Autant dire que l’intéressé semble déterminé à partir et qu’Apple devra faire sans celui à l’origine de nombreux contrats d’exclusivité, disposant d’un carnet d’adresses assez conséquent au regard de sa carrière. Sous sa coupe, Apple Music a atteint les 30 millions d’abonnés, synonyme de statut de numéro 2 sur le marché (un chiffre datant de septembre 2017).

Récemment, Jimmy Iovine partageait encore ses ambitions derrière Apple Music, pensé comme un service «  qui nourrit l’expérience du fan   » en encourageant la création du côté des artistes. La donne a peut-être changé aujourd’hui et on prête notamment à Iovine des désaccords avec certains autres pontes d’Apple, à commencer par Eddy Cue, vice-président sénior des services et logiciels internet.

Bien entendu, Apple n’a pas voulu commenter ces rumeurs toujours à prendre avec les pincettes de rigueur.

Partager sur les réseaux sociaux