Une femme de 75 ans, Géorgienne, a coupé l’accès à Internet de toute l’Arménie pendant 5 heures. La raison ? Un coup de pioche malheureux.

L’histoire qui pourrait être drôle si elle n’illustrait pas le contraste entre les nouvelles technologies rutilantes et excessivement chères, et l’extrême pauvreté qui oblige une veille dame à creuser le sol pour dénicher du cuivre à revendre à la sauvette. En donnant un coup de pioche près des tuyaux de communication, une Géorgienne de 75 ans a coupé l’accès à Internet à l’ensemble de l’Arménie, pendant 5 heures. C’est ce qu’a révélé mercredi le premier ministre géorgien, après enquête des opérateurs télécoms. 90 % de l’accès à Internet de l’Arménie est fournie par la Géorgie.

L’accès a été coupé par la section du seul câble de fibre optique qui reliait le réseau de l’Arménie au reste de l’internet mondial. La coupure a été effectuée près de Tbilissi.

La septuagénaire risque trois ans de prison, pour dégradation de biens publics. Mais elle a été remise en liberté en raison de son âge avancé.

visuel_fibre_adsl2

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.