Cruise, une startup appartenant à General Motors, a récemment acquis Strobe, qui a confectionné un Lidar bien moins coûteux. De quoi potentiellement accélérer le développement de la conduite autonome.

Les constructeurs automobiles se livrent à une course à distance dans le développement des voitures autonomes et, de manière indirecte, General Motors a peut-être pris la pole position.

Car Cruise, une startup spécialisée dans la conduite autonome et appartenant au géant américain, a récemment fait l’acquisition de Strobe, un fabricant de capteurs Lidar, technologie indispensable du marché mais aussi très coûteuse.

Grâce à cet achat, Cruise entend diviser la facture Lidar par deux. En faisant de telles économies, les ressources pourront être concentrées ailleurs.

Baisser les coûts

Le Lidar, ou télédétection par laser, est un composant essentiel — ce qui ne veut pas dire unique — pour la conduite autonome. Il requiert une architecture complexe et fiable dans le temps pour être associé aux autres capteurs (radars, caméras). Idéalement, la technologie doit être capable de capter des objets environnants partout et tout le temps pour les communiquer à la voiture afin qu’elle visualise la route.

Kyle Vogt, CEO de Cruise, explique dans les colonnes de Medium que le Lidar conçu par Strobe peut s’y retrouver dans des conditions extrêmes (exemple : quand le soleil qui se réverbère sur une route mouillée aveugle le conducteur) ou même capter la présence d’un individu habillé en noir au sein d’un éclairage très sombre.

Si Strobe n’est pas leader sur les Lidar, il a développé une nouvelle génération prenant la forme d’une solution beaucoup plus petite et coûtant beaucoup moins cher. «  Alors que le coût de nos véhicules de conduite autonomes va baisser, nous allons être capables d’accélérer le taux de production et serons plus à même de répandre notre technologie dans les zones rurales et de banlieue, où les trajets partagés sont moins courants aujourd’hui  » note Kyle Vogt.

De toute évidence, cette décision de Cruise profitera également à General Motors, qui pourra capitaliser sur les avancées de sa startup pour développer de son côté une flotte de véhicules autonomes. Sans oublier l’électrification de ses gammes, une stratégie à plus court terme.

Partager sur les réseaux sociaux