Le constructeur automobile Audi vient de passer un partenariat avec Alta Devices, une entreprise spécialisée dans la construction de panneaux solaires. Le but de cette collaboration : équiper les futures voitures électriques de la marque pour alimenter les systèmes à l'intérieur des véhicules.

La course à la voiture électrique est aussi dynamique que celle pour la voiture autonome, et dans les deux cas, Tesla semble avoir un coup d’avance sur l’ensemble des autres constructeurs automobiles. Aujourd’hui, on apprend que Audi vient d’annoncer un partenariat plutôt intéressant.

La marque allemande vient en effet de signer un mémorandum d’entente — soit un accord de principe — avec Alta Devices, filiale de Hanergy, une entreprise chinoise spécialisée dans les énergies renouvelables. Cette collaboration a pour objet, à terme, d’équiper les toits panoramiques des véhicules Audi de panneaux solaires afin de fournir le système électrique d’énergie propre et augmenter l’autonomie des voitures en alimentant l’infordivertissement et les outils de l’habitacle.

Un premier prototype attendu pour la fin 2017

Pour l’instant, les modèles de véhicules électriques devaient se recharger à des bornes comme les chargeurs Tesla ou directement depuis chez soi. Ainsi, l’intégration de ces panneaux solaires — réputés ultra-fin, flexibles, performants même à basse luminosité et détenant le record du monde d’efficacité — à un véhicule « serait une étape importante sur le chemin d’une mobilité sans émission et durable », explique fièrement Brend Martens, membre du conseil d’administration d’Audi pour l’approvisionnement, dans le communiqué d’annonce.

Pour l’instant, il s’agirait simplement de fournir le système de climatisation ou les chauffes sièges.

C’est également une étape importante pour Hanergy, comme l’explique le vice-président du groupe et PDG d’Alta Devices, Jian Ding : « Ce partenariat avec Audi est la première coopération d’Alta Devices avec une marque automobile haut de gamme. En combinant les avancées continuelles d’Alta sur la technologie solaire avec l’impulsion d’Audi vers le futur de l’industrie automobile, nous allons définir la voiture solaire de demain. »

Une bien belle ambition, qui passera avant tout par le développement d’un premier prototype attendu pour la fin 2017.

Partager sur les réseaux sociaux