Le nouveau patch de Google pour le mois de juillet supprime 138 failles de sécurité dans Android. Selon votre terminal, ce correctif vous sera plus ou moins rapidement accessible.

La dernière fournée de Google pour renforcer la sécurité et la fiabilité d’Android est pour le moins copieuse : avec pas moins de 138 correctifs recensés, le patch mensuel concocté par la firme de Mountain View pour le mois de juillet est assurément l’un des plus fournis. Mais comme d’habitude, tout le monde n’en profitera pas au même moment, du fait des politiques de mise à jour très hétérogènes appliquées par les constructeurs de smartphones.

Que corrige ce patch ? On trouve des composants Broadcom, HTC, MediaTek, Nvidia ou encore Qualcomm. L’équipementier américain est d’ailleurs le plus représenté dans cette mise à jour puisque 80 correctifs de cette mise à jour portent sur ses composants (son, Wi-Fi, vidéo, Bluetooth, processeur graphique, appareil photo, USB, chargeur d’amorçage, modem…). Pour les autres entreprises, ce sont avant tout des problèmes de pilote que cette nouvelle version de l’OS résout.

138 vulnérabilités corrigées, dont 11 critiques et 94 sérieuses

Sur les 138 problèmes qui ont été pris en charge avec ce patch, 94 étaient identifiées comme « élevés ». 38 autre bugs étaient « modérés » et 11 jugés « critiques ». Seul un souci a été classé de gravité « basse ».

À noter qu’une large part des vulnérabilités touchant les composants de Qualcomm concernent des technologies dont le code source est fermé. « Elles sont inclues dans ce bulletin de sécurité Android afin d’associer leurs correctifs à un niveau de patch de sécurité Android. Les correctifs pour ces vulnérabilités sont disponibles directement auprès de Qualcomm », commente Google. Le patch corrige aussi des brèches dans des composants du noyau ou dans le framework Media, notamment.

Tablette Android
CC Ben Miller

À l’heure où nous écrivons ces lignes, le patch de juillet n’est pas encore accessible au téléchargement. Si vous avez un terminal de la gamme Nexus (5X, 6, 6P, 9 et Player) ou Pixel (Pixel, XL, C), la mise à jour devrait être très bientôt disponible. Pour vérifier si elle est prête à être récupérée, rendez-vous dans les réglages de votre terminal, puis dans l’état du téléphone et de cliquer sur « mises à jour du système ». Vous devriez pouvoir la récupérer assez très rapidement avec une liaison en Wi-Fi.

Pour les autres, il faudra se caler à la politique de mise à jour du fabricant de votre mobile. Hélas, l’industrie avance en ordre dispersé dans ce domaine — ce qui n’est pas sans poser quelques problèmes lorsque l’on sait qu’Android est utilisé par 2 milliards de personnes dans le monde. À moins d’installer la version originale de l’OS sur son téléphone, il faudra se montrer patient. Ou miser sur les bons élèves de la sécurité, qui mettent les patchs de sécurité à disposition de leurs clients dans un délai relativement réduit.

Partager sur les réseaux sociaux