Pour favoriser l'éducation des femmes vivant dans les zones rurales de la Tanzanie, un organisme allemand mise sur des lecteurs MP3. L'outil permet d'apporter des centaines de réponses, traduites par des bénévoles, à des questions portant sur la santé.

Qui a dit que le MP3 était mort ? Bon, d’accord, nous l’avons dit, mais cette mort était tout à fait symbolique. Bien évidemment, le format MP3 n’est pas mort au sens premier du terme, pas plus que les lecteurs MP3. Plus exactement, c’est le programme de licences, mis au point par les ingénieurs à l’origine de ce format audio, qui vient d’être résilié.

Que les amoureux du MP3 se rassurent donc, il n’est pas encore enterré. Plus qu’un objet respirant désormais un peu la nostalgie, au même titre que les cassettes audio ou les vinyles, il pourrait même avoir des applications très utiles. Uridu, un organisme allemand à but non lucratif, a ainsi fait le pari que cet outil pourrait favoriser l’apprentissage des femmes en Tanzanie.

400 réponses à écouter

En collaboration avec le ministère de la santé de la République de Tanzanie, Uridu a conçu un lecteur MP3 qui fonctionne grâce à l’énergie solaire — comme le cartable SolarPak — afin de favoriser l’éducation des femmes vivant dans les régions rurales du pays, et qui ne savent pas lire. Baptisé MP3forLife, le périphérique contient plus de 400 réponses à des questions sur les thématiques de la santé, la nutrition, la planification familiale, le soin des enfants ou la sécurité au travail.

Uridu

« L’autonomisation des femmes rurales analphabètes est la clé pour éradiquer la pauvreté dans les pays en développement. Elles investiront leur temps et leur argent pour le futur de leurs enfants et de leurs communautés », avancent les créateurs d’Uridu.

Un projet crowdsourcé

L’intégralité des textes est traduit grâce au travail de plus de 10 000 bénévoles, répartis dans 100 pays, à travers un effort commun organisé en crowdsourcing. Une fois que l’information est correctement traduite par l’un des bénévoles, elle est enregistrée en MP3 par une personne native d’un pays parlant la langue en question.

Donner aux femmes le pouvoir de lire et favoriser l’esprit d’équipe

Comme l’explique la fondatrice d’Uridu, Felicitas Heyne, également psychologue, l’objectif de ce programme n’est pas exclusivement éducatif : « Nous voulons également créer entre ces femmes un esprit d’équipe. Elles sont essentielles aux changements positifs dans leurs pays. Partout où les femmes auront plus de pouvoir, une spirale favorable sera lancée. La santé et l’éducation s’améliorent, les populations se stabilisent, les économies grandissent.  »

Les lecteurs MP3forLife sont distribués gratuitement aux femmes, grâce à l’aide de plusieurs ONG locales. Si vous souhaitez contribuer au projet, vous pouvez vous rendre sur le site d’Uridu.

Partager sur les réseaux sociaux