À chaque fois que vous voulez noter quelque chose d'important, vous ne trouvez jamais de papier ? Vous n'allez pas écrire sur votre bureau, tout de même. Et bien si : sur le WriteyDesk, vous pouvez gribouiller ce que vous voulez, et l'effacer ensuite.

Quel collégien ou lycéen n’a jamais écopé d’une table recouverte de gribouillis ou de mots plus ou moins poétiques dans une salle de classe ? Des inscriptions gravées dans le bois de la table comme dans du marbre, qui ont sans doute vu une flopée d’écoliers défiler.

Si vous êtes nostalgiques de cette époque, mais que vous tenez à votre mobilier, sachez qu’un projet Kickstarter s’est lancé dans la création d’un bureau effaçable. L’idée peut aussi intéresser tous ceux et toutes celles qui n’ont jamais de papier sous la main au moment d’écrire quelque chose d’important.

Voici donc le WriteyDesk, un grand bureau sur lequel vous pouvez écrire et griffonner comme sur un tableau effaçable. Ceci dit, comme le note avec amusement TechCrunch, peut-être vaut-il mieux être prudent si vous faites l’acquisition de la première version de l’objet. Imaginez que l’option « gomme » laisse à désirer : vous pourriez vous retrouver avec ce superbe gribouillis sur votre bureau pendant fort longtemps.

WriteyBoards

Un tableau blanc… sur un bureau

La société Writeyboards, qui a créé ce bureau atypique, appartient au milliardaire américain Mark Cuban. L’entreprise californienne s’est déjà illustrée en créant un panneau en plastique capable de transformer n’importe quel mur en tableau.

Avec ce bureau effaçable, la startup ambitionne de révolutionner l’utilisation de cette espace dédié au travail. « Après plus de deux ans de développement, WriteyDesk apporte la polyvalence et la clarté d’un tableau blanc à l’endroit où vous réfléchissez le plus : votre bureau », s’enthousiasment les créateurs de WriteyBoard sur Kickstarter.

WriteyBoards

Marqueurs malins

Deux modèles de bureaux effaçables ont été conçus : une version blanche, et une version bois. Pour écrire sur leur surface, sans effacer accidentellement cette note importante dont vous deviez vous rappeler, WriteyBoard inclut un lot de quatre marqueurs. Leur tracé ne s’estompe pas si vous passez malencontreusement la main sur les notes inscrites sur le bureau.

Si le crowdfunding atteint son objectif fixé à 25 000 $, les bureaux commenceront à être livrés à partir du mois d’août 2017. Comptez un don d’un montant minimum de 240 $ (soit environ 220 €) pour espérer recevoir votre propre WriteyDesk.

Vous n’aurez plus d’excuse pour ne pas noter cette idée brillante qui vous passe par la tête… à moins, peut-être, que vous n’ayez égaré les marqueurs entre temps. Si vous êtes du genre à toujours perdre vos affaires, voici un autre projet Kickstarter qui pourrait vous intéresser.

Partager sur les réseaux sociaux