Le constructeur chinois Pimax propose des casques de réalité virtuelle en 4K et s'apprête à lancer un modèle qui en fait le double. La différence avec la qualité d'image la plus répandue est considérable.

Sur le marché de plus en plus concurrentiel de la réalité virtuelle (VR), le constructeur chinois Pimax, fondé en 2014, tire son épingle du jeu avec ses casques dotés d’une résolution 4K. Son dernier modèle en date, présenté au CES, va encore plus loin puisqu’il atteint les 8K (4K à chaque œil).

En pratique, la différence entre le casque 4K et ses concurrents saute aux yeux dès qu’on porte le casque : oubliez les univers prometteurs dont on abandonne l’exploration au bout de quelques minutes à cause du flou de l’image ou de la nausée ressentie, le produit offre une plongée inégalée dans un monde virtuel.

pimax-4k

En l’occurrence, le jeu de plateforme que nous avons pu essayer —  par le biais d’une manette Xbox reliée à un PC — se révèle complètement immersif : on a l’impression d’être plongé dans ces décors chatoyants dotés d’une profondeur de champ inégalée. Le jeu mise sur le relief et l’exploration de différents niveaux — des souterrains aux cieux —, qui n’ont jamais autant trouvé leur sens grâce à la qualité d’image proposée. L’expérience nous rappelle finalement ce que Super Mario 3D Land aurait dû être sur 3DS s’il avait tenu toutes ses promesses.

Le casque Pimax, compatible avec les jeux Steam VR, est disponible pour 399 dollars. Le modèle 8K fera l’objet d’un Kickstarter en mars pour un prix qui reste à définir mais qui devrait rester sous la barre des 500 dollars.

Partager sur les réseaux sociaux