À Tarbes comme à Paris, Free Mobile commence à activer ses antennes-relais qui traitent les signaux en 700 MHz. Pour l'opérateur, cette bande de fréquence va lui permettre d'assurer une meilleure couverture.

L’information était apparue subrepticement lors de la publication au début du mois d’août de l’observatoire de l’agence nationale des fréquences sur le déploiement de la 4G en France : Free Mobile a commencé à activer des antennes capables de traiter les signaux des fréquences en 700 MHz. En date du 1er août, le document indiquait que 3 antennes étaient actives sur les 167 antennes ayant reçu une autorisation.

Celles-ci sont désormais au nombre de 8 selon le suivi effectué par la communauté RNC Free Mobile, dont le site Freenews s’est fait l’écho. Cinq d’entre elles se trouvent dans les 1er, 4ème, 5ème, 8ème et 15ème arrondissements de Paris. Les trois autres se trouvent dans le sud de la France, aux alentours de Tarbes. D’autres activations sont à prévoir dans les jours et les semaines à venir.

smartphone-4G

Début avril, l’agence nationale des fréquences a accordé son feu vert à Free Mobile pour commencer à exploiter la bande des 700 MHz pour son réseau en très haut débit mobile. Autrefois réservée à la télévision numérique terrestre, la bande a fait l’objet d’une mise aux enchères à la fin de l’année 2015 et les opérateurs ont chacun obtenu un ou plusieurs blocs de  fréquences.

La bande 700 MHz est parfois décrite comme proposant des « fréquences en or », dans la mesure où le signal porte plus loin et traverse plus facilement les bâtiments pour atteindre les smartphones et les tablettes. Elle est donc plus intéressante à exploiter dans les zones urbaines (comme Paris) que les autres bandes 1800 et 2600 MHz. Pour Free, cela lui offre la possibilité d’avoir une meilleure couverture.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés