Tout en gardant un épais mystère autour de son projet, Magic Leap a déposé un brevet qui dévoile des schémas de ce à quoi pourrait ressembler son engin censé révolutionner la réalité augmentée.

Magic Leap est une startup entourée de mystère. On ne sait pratiquement rien sur elle à part le fait qu’elle promet de révolutionner la réalité augmentée et qu’elle a réussi à faire une levée de fonds impressionnante de près de 800 millions de dollars en début d’année. Récemment, via un reportage de Wired, on découvrait une première démo du casque — ou de l’objet, dans la mesure où le matériel n’a jamais été montré — censé faire oublier les Google Glass.

Néanmoins celle-ci ne semblait pas révolutionnaire et on était en droit de se demander si la technologie de Magic Leap allait vraiment répondre aux attentes qu’elle avait créées. Et jusqu’ici, il s’agissait, à peu de choses près, de toutes les informations dont on disposait à propos de l’ambitieuse entreprise.

Or, Magic Leap vient de déposer un brevet révélant l’éventuel design de son casque. Il ne s’agit que de schémas pour l’instant, mais ceux-ci permettent de se faire une idée de l’apparence du produit. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il ressemble fortement à un Oculus Rift ou un HTC Vive, côté mouche en moins. Grinçante ironie pour une startup dont les chevaux de bataille sont la nouveauté et l’inédit. D’autant plus que, dans un précédent brevet, Magic Leap se moquait subtilement des limites des Google Glass, peu adaptées à un usage quotidien.

Magic Leap

Face aux réactions dubitatives et pour garder ce côté mystérieux, Magic Leap a tenu à démentir. Andy Fouché, vice-président aux relations publiques, a affirmé que les schémas du brevet font partie « de la phase de recherche et développement et des expériences de validation. » Avant d’ajouter, franc : « Notre produit ne ressemblera pas à cela ».

Dès lors, le mystère plane toujours autour de Magic Leap. Et, à défaut d’avoir d’autres informations, nous sommes bien obligés de croire, pour l’instant, les propos d’Andy Fouché. Néanmoins, plus le projet de la startup se dévoile, moins il semble faire rêver : impossible d’imaginer qu’un casque de ce genre ne sera pas de la partie pour afficher les images animées que la startup promet.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés