Une petite private joke s'est glissée dans les derniers brevets déposés par Magic Leap, la startup qui prétend pouvoir changer la réalité augmentée.

Magic Leap, personne ne sait vraiment comme cela fonctionne ni ce que cela fait, mais il n’y a pas à dire, la techno semble emballer l’industrie et ceux qui ont vu les premiers prototypes. De notre côté, ce que nous avons pu voir jusque-là ne nous a fait lever qu’un sourcil interloqué, dans la mesure où les vidéos tournées par la presse américaine montrent quelque chose qui ressemble beaucoup à HoloLens.

Quoi qu’il en soit, les têtes pensantes de Magic Leap ne sont pas avares d’une bonne blague et le brevet qu’ils ont déposé ce 21 avril a peut-être fait grincer des dents du côté de Mountain View. En effet, on y retrouve une illustration qui n’est pas sans rappeler la photo prise par Robert Scoble en 2013, portant des Google Glass dans sa douche. Ce cliché avait fait le tour de la planète parce qu’il synthétisait pour beaucoup tout ce qui n’allait pas avec les Google Glass — en gros, qu’elles n’étaient pas adaptées au quotidien des humains normaux.

magic-leap

Cette petite blague est en phase avec le discours de Magic Leap qui prétend pouvoir faire, avec son produit, de la réalité augmentée sans les contraintes habituelles liées à l’exercice et notamment, l’obligation de porter un appareil technologique sur la tête aussi laid que peu pratique.

Reste que Google ne risque pas vraiment de prendre la mouche pour cette vanne : le géant de Mountain View est l’un des premiers investisseurs dans Magic Leap, qu’il doit voir autant comme une technologie d’avenir que comme une aventure de R&D externalisée dont il pourra se servir dans ses futurs produits.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés