Se réveiller avec une sonnerie, trop mainstream ? SensorWake veut vous faire sortir du lit avec des odeurs. Nous avons pu prendre en main cet intrigant réveil olfactif.

Le MedPi est aussi l’occasion pour la FrenchTech de s’exposer. Et si au MWC 2016, nous avions plutôt vu des startups business et logiciel, ce MedPi est l’occasion de croiser un petit plus de hardware et de gadgets. Et nous étions heureux de croiser dans les allées Ivan Skybyk et son réveil SensorWake, remarqué et récompensé par Google. Ce produit dont la version finale a été financée avec succès sur Kickstarter repose sur un principe pas bien difficile à comprendre : au lieu de vous réveiller avec du bruit, il vous réveille avec des odeurs.

Du coup, si vous êtes du genre à détester les alarmes criardes qui vous filent un mal de crâne instantané à 7 heures du matin ou que vous ne souhaitez pas réveiller tout votre foyer — si ce n’est votre immeuble — avec votre sonnerie, SensorWake pourrait vous parler. Aujourd’hui, les réveils qui simulent le lever du soleil sont monnaie courante mais marchent plus ou moins bien : quelqu’un peut être parfaitement insensible à la lumière ou au contraire, se réveiller brusquement. Ivan Skybyk nous affirme que sur les 100 premiers testeurs, tous ont été sensibles au réveil olfactif qu’ils ont développé et breveté.

En pratique, le réveil repose sur un mécanisme de soufflerie inaudible qui va propulser dans la pièce le parfum contenu dans de petites billes. Pour le dire vite, c’est comme si vous souffliez de l’air depuis l’arrière-salle d’un Lush jusque dans la rue : les senteurs très concentrées se diffusent rapidement et se résorbent une fois que la soufflerie s’arrête. Comme elles ne durent pas indéfiniment, SensorWake a pensé à un système de recharge qui vous permettra de renouveler votre réveil et varier les plaisirs, la startup ayant prévu de sortir de nouveaux parfums après la première commercialisation.

Capture d’écran 2016-05-18 à 17.57.46

sensorwave2

L’opération réveil olfactif dure deux minutes : si vous vous êtes réveillé, vous appuyez sur un bouton et c’est gagné. Si ce n’est pas le cas, un réveil classique se chargera de vous tirer du lit au bout de la troisième minute. Une issue de secours fort appréciable.

SensorWake est disponible à partir de 89 euros directement sur le site de la startup avec une livraison prévue pour début juin. L’engouement pour ce produit a permis à SensorWake de passer des accords avec des distributeurs : dès le lancement, des kits de recharge seront disponibles dans les Fnac avec le réveil. D’ici là, vous devriez avoir à disposition les retours des premiers utilisateurs qui ont précommandé leur SensorWake sur Kickstarter.

 

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés