Une équipe américaine spécialisée dans la sécurité informatique recommande aux utilisateurs ayant Windows de désinstaller sans tarder QuickTime pour éviter tout risque de piratage.

Il est temps de dire adieu à QuickTime si vous utilisez un ordinateur avec Windows, en procédant sans tarder à la désinstallation du logiciel. Telle est la recommandation que vient d’émettre jeudi le centre américain de veille, d’alerte et de réponse aux attaques informatiques (US-CERT), pour limiter les risques de piratage qui pourraient survenir par l’exploitation des failles du programme.

Radical, le conseil de l’organisme dépendant du département de la sécurité intérieure est en fait motivé par deux arguments. D’abord, il y a eu la découverte de deux failles jugées préoccupantes dans la version Windows de QuickTime par l’initiative Zero Day (la première, la seconde). Ensuite, Apple n’a plus l’intention de déployer des mises à jour pour son logiciel de lecture de fichiers audio et vidéo.

Les failles de QuickTime sur Windows ne seront plus traitées

Autrement dit, les deux brèches qui viennent d’être repérées ne seront pas corrigées par la firme de Cupertino, tout comme les vulnérabilités ultérieures qui seront annoncées par la suite. Dans ces conditions, QuickTime constitue un risque pour la sécurité des usagers, qui par conséquent finir par se transformer en porte d’entrée pour des personnes malveillantes.

En France, l’équivalent du centre gouvernemental de veille, d’alerte et de réponse aux attaques informatiques, qui dépend directement de l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information, n’a pour l’instant pas émis de bulletin invitant les usagers français à faire de même.

Ceux désirant désinstaller sans tarder QuickTime sur Windows pourront se reporter à ce guide publié par Apple s’ils ne savent pas comment faire.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés