Moleskine s'apprête à commercialiser un carnet connecté, évolution de son célèbre carnet qui se veut l'héritier de ceux utilisés par Van Gogh ou Hemingway.

Le carnet et le stylo : deux objets qui peuvent désormais sembler désuets en 2016, surtout à l’heure des tablettes et autres smartphones. Il va sans dire que ces derniers et tout ce qui peut s’apparenter à un objet muni d’un clavier numérique, ont causé un sacré tort au bon vieux dispositifs de saisie analogiques.

D’ailleurs, en matière de carnet, s’il devait y avoir une référence, Moleskine serait sûrement celle qui ferait l’unanimité. Les carnets noirs vont fêter leurs vingt ans l’année prochaine, et la marque qui se veut l’héritière des carnets utilisés par Van Gogh, Picasso ou encore Hemingway, souhaite évoluer et proposer une version numérique de son célèbre carnet.

Moleskine a donc souhaité relever le défi du numérique, plutôt difficile à aborder quand on est spécialisé dans le bon vieux carnet papier. Pour ce faire, la marque a mis au point une sorte de carnet connecté fonctionnant grâce à son stylet Moleskine Pen+ et une Paper Tablet reliés à une application disponible sur iOS et Android.

Le concept mis au point par Moleskine est assez ludique et drôle pour être remarqué. Un autre détail — et pas des moindres non plus — est remarquable : le joujou estampillé Moleskine sera commercialisé à 249 euros. Cela fait un peu cher la seule prise de note quand il suffit de dépenser à peu près 30 euros de plus pour posséder une — vraie — tablette avec stylet. Les nostalgiques du carnet et du stylo y trouveront sûrement leur compte.

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos