Jide, la société hongkongaise créée par trois anciens employés de Google, vient d'annoncer à l'occasion du MWC une nouvelle version de son système d'exploitation Remix OS.

Jide, l’entreprise derrière le désormais connu Remix OS, a profité du MWC pour parler de ses progrès. L’entreprise hongkongaise avait annoncé la  disponibilité de son OS maison lors du CES 2016. Basé sur Android, celui-ci transforme l’OS mobile de Google en système d’exploitation de bureau.

Test du Remix Mini sous Remix OS

La nouvelle version, qui sera disponible gratuitement sur le site de Jide à partir du 1er mars, corrige pas moins d’une cinquantaine de bugs et apporte de nombreuses améliorations. Les mises à jour seront désormais OTA (Over The Air) et le système, qui supporte désormais l’UEFI, pourra être monté en dual boot grâce à un nouvel outil d’installation.

Mais la véritable nouveauté de cette mise à jour, c’est le support des processeurs 32 bits, très attendu par la communauté. Cela signifie que si vous avez un vieux PC qui traîne dans un coin, vous allez pouvoir lui donner une nouvelle jeunesse grâce à cet OS léger.

Car en effet, Remix OS est d’abord un système d’exploitation mobile. Il emprunte  toutefois de nombreuses fonctions aux OS de bureau, ce qui le rend tout à fait utilisable pour un usage quotidien, grâce à son mode multi-fenêtres et son gestionnaire de fichiers. Et puisqu’il repose sur Android, vous pouvez installer toutes les applications disponibles sur Google Play, de la suite Office jusqu’à Asphalt 8.

taskbar

David Ko, le fondateur de Jide, estime qu’une version stable pourrait arriver d’ici la fin de l’année 2016. Jide explique également que le temps que « Google teste le nouvel environnement », il faudra installer soi-même les services Google Play et la boutique Google Play. Toutes les instructions concernant l’installation de l’OS et du Google Play sont données sur le site de la société.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés