Le Brstish Museum de Londres a mis en ligne le scan en 3D de la pierre de Rosette. Cette stèle mythique, qui compte parmi ses pièces les plus populaires, n'est pas le premier objet à être scanné par le musée.

Le British Museum a mis en ligne il y a peu le scan en 3D de la pierre de Rosette. L’animation est accompagnée d’un commentaire audio expliquant l’histoire de la stèle, avec possibilité de zoomer ou dézoomer. Une option VR est également disponible.

Découvert en 1799, ce fragment de stèle date de 196 av J.C, sous le règne de Ptolémée V. Trois textes identiques sont gravés dessus dans trois langues différentes : hiéroglyphes, démotique et en grec. C’est notamment grâce à eux que Jean-François Champollion a réussi à déchiffrer les hiéroglyphes en 1822.

Ce n’est pas la première fois que le British Museum scanne un des objets de sa collection. D’autres pièces telles que le Crâne de Jéricho, le Péritas et une série de figurines japonaises sont déjà disponibles en 3D sur la page Stetchfab du musée. Selon Daniel Pett, qui a aidé à faire les scans, déjà plus de 200 objets du musée ont été scannés sur 8 millions de pièces au total.

Cette initiative s’explique par la volonté du British Museum de faire découvrir et de rendre disponible aux yeux du grand public certaines des pièces les plus emblématiques de sa collection.

Partager sur les réseaux sociaux