Une étude scientifique affirme que le niveau de la mer pourrait augmenter de 6 à 9 mètres à l'avenir. L'analyse a été menée par comparaison avec son niveau d'il y a 125 000 ans, lorsque la Terre avait atteint un pic de températures similaire à celui d'aujourd'hui.

D’après une étude publiée dans la prestigieuse revue Science par des scientifiques de l’Oregon State University, le niveau de la mer pourrait augmenter de 6 à 9 mètres dans le futur.

Pour arriver à cette conclusion, l’équipe de chercheurs a réalisé 104 enregistrements des températures de la mer à la surface (SST) à partir de 83 carottes de sédiments analysées. Ces dernières contenaient différents éléments chimiques liées à la température de l’eau, comme par exemple le rapport entre le magnésium et le calcium présents dans les coquilles des foraminifères, un type de plancton. Grâce à ces analyses, ils ont découvert que notre planète avait atteint un pic de température pendant les ères glaciaires, il y a 129 000-116 000 ans.

Océan
CC Austin Schmid

Ensuite, en comparant les résultats avec la base de données d’un centre d’études anglais concernant les SST enregistrées dans les périodes 1870-1889 et 1995-2014, les scientifiques ont pu constater plusieurs faits intéressants.

Premièrement, si l’on compare les SST de ces deux périodes, on observe qu’il y a eu une hausse de 0.5°C des températures des océans. Jeremy Hoffman, l’auteur de l’étude, souligne : « Un demi-degré ça ne semble pas beaucoup, mais, en termes de la température globale des océans, c’est un aspect assez significatif. »

Un demi-degré de différence représente une évolution considérable

Encore plus surprenant, en comparant la période la plus récente et celle d’il y a 125 000 ans, on s’aperçoit qu’il n’y a presque aucune différence dans les SST des deux (0.1±0.3°C de différence). Bref, les deux températures sont presque identiques, mais avec une différence considérable au niveau de la mer : les océans de l’époque étaient plus répandus que ceux d’aujourd’hui, avec un niveau de la mer de 6 à 9 mètres de plus.

Par conséquent, cette découverte nous offre une prévision de ce qui pourrait survenir dans les prochaines décennies. Ce qui est important, selon les scientifiques, c’est de calculer combien de temps il nous reste pour pouvoir faire face à cette problématique environnementale.

Partager sur les réseaux sociaux