L'énorme carte de Nvidia vient d'avoir une mise à jour surprise. Après les 1070, 1080 et 1060, le constructeur américain a dévoilé la nouvelle Titan X sous architecture Pascal.

Si vous imaginiez que les GTX 1080 de Nvidia étaient les cartes les plus haut de gamme de l’année, vous allez devoir revoir votre jugement. Après sont duo de 1070 et 1080 et sa petite 1060, le constructeur américain n’en finit plus de décliner son architecture Pascal et s’intéresse de nouveau au très haut de gamme en annonçant, presque par surprise, une nouvelle Titan X.

C’est lors d’une conférence sur l’intelligence artificielle à laquelle participait Nvidia que Jen-Hsun Huang, CEO de la firme, a dévoilé la carte qui, raconte le storytelling officiel, est née d’un pari avec leur ingénieur en chef : est-il possible d’obtenir plus 10 Tflops de calculs, soit 10 000 000 000 000 de calculs par seconde, sur un seul GPU ? La réponse, c’est donc cette carte graphique qui parvient à 11 Tflops, entre autres caractéristiques indécentes :

  • 12 milliards de transistors
  • 11 Tflops FP32 (32-bit en virgule flottante)
  • 44 TOPS int8 (nouveau jeu d’instruction pour l’inférence, dédiée au deep learning)
  • 3584 cœurs CUDA à 1.53 GHz
  • 12 Go de mémoire GDDR5X

Comme on s’en doute en lisant tout cela, la Titan X de nouvelle génération est loin d’être une carte grand public. Les joueurs les plus exigeants n’en auront même pas besoin, à vrai dire, car la 1080 peut déjà tout faire tourner sans aucun aucun souci à des définitions très élevées. Nvidia présente sa carte comme parée pour la « prochaine génération » de réalité virtuelle et on pourrait s’accorder sur ce point : si de futurs casques sont présentés avec, admettons, des écrans 4K pour chaque œil, c’est autant de pixels en plus qu’il va falloir animer en temps réel.

Dans l’immédiat, c’est plutôt aux professionnels qu’on pense : annoncer cette carte à Stanford lors d’une conférence sur l’intelligence artificielle n’a rien d’anodin. Une telle puissance est avant tout à mettre au service des nouvelles applications impliquant une automatisation des tâches poussée ou de l’apprentissage machine avancé. Mine de rien, il fallait, en 1997, un supercalculateur pour atteindre 10 Tflops.

La nouvelle Titan X sera commercialisée le 2 août à partir de 1 200 dollars sur le site de Nvidia. On peut s’attendre à un prix français autour de 1 400 €, si les conversions restent les mêmes (taux de change + taxes).

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos