Le jeu vidéo compétitif deviendra-t-il une compétition officielle aux Jeux olympiques ? Tony Estanguet, le coprésident du comité de candidature Paris 2024, envisage cette possibilité. L'esport est déjà une discipline officielle pour les Jeux asiatiques de 2022.

Et si les jeux vidéo devenaient une discipline à part entière des Jeux olympiques, où les équipes nationales pourraient remporter des médailles comme à l’athlétisme, au handball ou à la natation ? Et si l’esport était introduit lors des Jeux d’été de la XXXIIIe olympiade, qui auront lieu à Paris dans sept ans ? Cette idée fait son chemin au sein du comité de candidature Paris 2024.

Lors d’une interview accordée à l’Associated Press, son coprésident, Tony Estanguet, s’est en effet montré ouvert à la perspective d’ajouter des jeux vidéo compétitifs — sans dire lesquels ni quels genres pourraient figurer au menu des JO — à la liste des épreuves que le Comité international olympique, dont  fait partie le triple champion du monde de canoë, autorise.

paris2024-jo-olympiques
CC kayaba.cos

« Nous devons examiner [cette possibilité] parce que nous ne pouvons pas dire : ‘ce n’est pas nous. Il ne s’agit pas des Jeux olympiques. Les jeunes s’intéressent à l’esport et à ce genre de chose. Examinons ça. Rencontrons-les. Essayons de voir si nous pouvons trouver quelques passerelles », a-t-il déclaré, expliquant ne pas avoir envie de dire « non » d’entrée de jeu.

« Je considère qu’il est pertinent d’en parler avec le CIO et avec la famille de l’esport afin de mieux comprendre comment ça marche et pourquoi cela rencontre un tel succès », a-t-il continué. Selon Tony Estanguet, des discussions et des rencontres pourraient survenir peu après la prochaine réunion du CIO, qui se tiendra à Lima en septembre.

Le programme pour Paris 2024 commencera à être établi en 2019. Il sera adopté définitivement après les Jeux olympiques de 2020 qui se tiendront à Tokyo. Il faut savoir que des sports sont régulièrement ajoutés ou retirés du programme des JO : le baseball et le softball ont par exemple été exclus de la liste pour les JO de 2012, tandis que le golf et le rugby à sept ont été ajoutés pour les JO de 2016.

Joueur sud-coréen de StarCraft 2
Crédits : Blizzard

L’esport connait ces derniers temps un succès spectaculaire : des centaines de milliers de personnes regardent désormais des compétitions de jeux vidéo, exactement comme ils regarderaient un match de football à la télévision. Signe de la popularité des jeux vidéo compétitifs, l’édition 2022 des Jeux asiatiques accueillera une compétition d’esport avec à la clé la possibilité de gagner une médaille.

Reste à sélectionner les jeux vidéo en question et en la matière on peut s’attendre à un puissant lobbying des différents studios qui aimeraient pouvoir placer leurs titres afin de bénéficier d’une extrême visibilité — les Jeux olympiques sont la compétition sportive la plus regardée dans le monde, devant la coupe du monde de football masculin, le tour de France ou la formule 1.

Surtout que d’ici 2024, le paysage vidéoludique aura certainement bien changé : sept ans, dans l’univers vidéoludique, c’est long. Mais sans préjuger de ce que le futur nous réserve, voici quelques titres qui pourraient certainement partie des sélectionnables : Overwatch, Fifa, League of Legends, Rocket League, Trackmania, Counter Strike : Go, StarCraft 2 et Call of Duty. Et vous, vous aimeriez voir quels jeux aux JO ?

Partager sur les réseaux sociaux