Un speedrunner français a établi un nouveau record pour le FPS Prey, terminé en moins de sept minutes. Loin devant les exploits de moins de 20 minutes qui restaient jusqu'ici inégalés.

Dès le lancement de Prey, la communauté des speedrunners s’est mise en quête des records à battre. Et il n’a fallu que quelques jours pour que certains plient le FPS de Bethesda en moins de 20 minutes.

À l’époque, nous étions forcément tous subjugués de voir des joueurs trouver des astuces pour aller le plus vite possible en si peu de temps. Depuis, les speedrunners s’efforcent de grappiller quelques minutes et un nouveau record a récemment été établi : un Français a effectivement vu le bout du tunnel en très exactement 6 minutes et 59 secondes.

Quand certains mettent 7 minutes à télécharger un patch…

La prouesse de l’intéressé est visible sur sa page YouTube, la chaîne Seeker TV. Comme les autres, il fait appel à des glitches permettant de traverser murs et plafonds tandis que le fusil GLOO lui offre la possibilité de créer des plateformes artificielles pour passer des obstacles.

Son run est assez impressionnant de précision et de timing : il ne se retourne jamais, utilise des glissades pour gratter une poignée de secondes ça et là et prend le soin d’éviter les combats. On notera que, temps de chargement compris, le chrono passe à 9 minutes et 30 secondes, ce qui reste inouï.

Un petit tour sur la page speedrun.com dédiée à Prey permet de se rendre compte, aussi, que le précédent record, alors établi à 7 minutes et 22 secondes, date quand même d’il y a plus de 20 jours. Cela appuie un peu plus la performance assez invraisemblable de Seeker TV. Il reste à voir si marque pourra être à son tour battue ou s’il pourra lui-même l’améliorer.

Partager sur les réseaux sociaux