IBM s'est associé avec Ubisoft et Red Storm Entertainement pour intégrer son IA Watson au jeu Star Trek : Bridge Crew en réalité virtuelle. Disponible depuis cette semaine, le système vocal permet de commander et de parler à votre équipage directement

Sorti le mois dernier sur PC et Playstation 4, le jeu en réalité virtuelle Star Trek : Bridge Crew propose aux joueurs de prendre les commandes d’un vaisseau de la Fédération pour explorer cette frontière de l’infini que représente l’espace. Une immersion totale dans l’univers de la série de science-fiction culte, renforcée cette semaine par une nouvelle commande vocale rendue possible grâce au programme Watson d’IBM.

Dans ce jeu développé par Red Storm Entertainement et édité par Ubisoft, le joueur incarne un capitaine qui doit travailler avec deux autres membres de l’équipage, incarnés par d’autres joueurs ou par l’ordinateur. À l’origine, des menus permettaient de donner des ordres à vos collègues grâce à de simples gestes. L’ajout d’une commande vocale gérée par Watson permet désormais de parler directement avec vos co-équipiers IA, pour encore plus d’immersion.

Starfleet, est-ce que vous me recevez ?

Joshua Carr, responsable technique chez IBM, est revenu sur les raisons de cet ajout auprès la BBC : « Quand vous pensez aux phrases cultes de Patrick Stewart en Jean Luc Picard ou de William Shatner en Captain Kirk, tout est dans la voix, la manière dont vous communiquez. […] L’utilisation de la voix pour s’immerger avec des personnages dans le jeu est l’étape supérieure, cela ajoute une crédibilité à l’expérience que vous avez, dont on ne dispose pas quand si vous utilisez une manette. »

Le système de reconnaissance vocale d’IBM étend un peu plus son champ de compétence. Après avoir proposé ses services à Twitter ou encore à Roland Garros, Watson peut maintenant être assez facilement ajouté à des jeux en réalité virtuelle, grâce au kit de développement VR Speech Sandbox.

Ce contrôle vocal n’est pas limité par des phrases prédéfinies, mais offre la possibilité au joueur de formuler ses commandes, ce qui l’amène notamment à  reprendre les phrases cultes de la saga comme à laisser libre cours à l’improvisation. La journaliste de la BBC, Zoe Kleinman, qui a testé ce Star Trek : Bridge Crew, a malgré tout rencontré quelques difficultés pour se faire totalement comprendre par l’ordinateur, notamment car ce dernier ne fait aucun retour s’il n’a pas compris l’ordre donné. Cela devrait être amélioré grâce au processus d’apprentissage de Watson.

Star Trek : Bridge Crew est disponible depuis le 30 mai dernier, sur HTC Vive, Oculus Rift et PlayStation VR.

Partager sur les réseaux sociaux