Après Netflix, c'est au français OCS de dévoiler les séries que la plateforme va proposer en juin. Avec Handmaid's Tale et Missions au programme, ce sont déjà deux séries que nous aimons que vous pourrez retrouver sur la plateforme du groupe Orange.

Initiée en avril dernier, nous perpétuons la tradition de vous livrer les programmes de replay et SVoD français pour les binge watchers de l’extrême amateurs des séries HBO et abonnés à OCS.  Comme toujours avec OCS, chaque nouvelle saison diffusée donne accès aux précédentes pour les différentes séries au programme, pendant une durée limitée.

Si vous êtes plutôt Netflix ou Amazon Prime Video, n’hésitez pas à consulter nos programmes correspondants par plateforme. Enfin, rappelons-le, de nombreuses séries sont diffusées 24 heures après leur parution aux États-Unis sur leur chaîne d’origine : à ce titre, de nombreuses séries sont toujours en cours en juin, comme Silicon Valley.

Missions, saison 1 — 1er juin

Disponible en intégralité dès ce jeudi, Missions est une série française de science-fiction que nous vous présentions récemment. Tourné vers Mars et la conquête spatiale, le show français propose une narration inspirée du web, un univers sci-fi très prononcé et un drame captivant malgré des moyens limités. Vous pouvez dores et déjà découvrir le premier épisode de Missions gratuitement.

À lire sur Numerama : Découvrez le premier épisode de Missions, une série de sci-fi made in France prometteuse

Turn, saison 4 — à partir du 18 juin

Turn : Washington’s Spies est une série américaine de la chaîne premium AMC. Débuté en 2014, le show historique remonte à la Guerre d’Indépendance durant laquelle s’est formée le Culper Ring sous les ordres du général Georges Washington. Société secrète et organisation d’espionnage du XVIIIe siècle le Culper Ring a œuvré à l’indépendance américaine en organisant un impressionnant réseau de renseignements pour surveiller Londres.

La série historique est inspirée du roman d’Alexander Rose Washington’s Spies (non traduit). Malgré une première saison frustrante, les audiences et la critique ont salué une amélioration dès la saison deux et aujourd’hui, AMC fait de Turn l’une de ses série phares de l’été. 

Preacher, saison 2 — à partir du 26 juin

Humour noir comme une nuit texane, vampires dégoulinants, rebondissements incessants et réalisation racée, Preacher est une figure de genre comme AMC les adore. Vous vous souvenez forcément de Breaking Bad. Inspiré d’un comics DC — collection Vertigo, les bd sans capes ni collants — le show suit le road trip loufoque et terrifiant d’un criminel devenu révérend mais dont la relation à Dieu a connu quelques hauts et bas.

Dans un western surréaliste surgissent monstres et divinités, ce qui peut rappeler American Gods ou encore True Blood.

Power, saison 4 — à partir du 26 juin

Power de Starz est portée par la présence depuis la première saison de 50 cents au casting et à la production. À partir de la troisième saison, son personnage Kanan a pris une plus grande importance sans toutefois éclipser Omari Hardwick — James dans la série.

James est un magnat de la drogue et un propriétaire de boîte de nuit. Mais la vie passant, et l’amour pour sa femme l’y poussant, il voudrait mettre fin à ses activités criminelles. En tentant de s’en dégager, il découvre qu’il est lié plus qu’il ne l’escomptait au destin des dealers. Depuis, James est au cœur d’une intrigue qui mêle banditisme, sentiments et psychologie. Thriller classique mais efficace, Power joue de la double vie impossible de son héros dans un décor new yorkais.

The Handmaid’s Tale, saison 1 — 27 juin

La Servante Écarlate (The Handmaid’s Tale) est la série Hulu de ce début d’année. Véritable carton pour la plateforme SVoD américaine, le show d’anticipation politique est incontestablement l’une des séries les plus dramatiques et percutantes de l’année. Nous vous présentions son étonnante critique du fascisme, sa réalisation millimétrée et vous exhortions à y jeter un œil il y a quelques semaines.

À lire sur Numerama : The Handmaid’s Tale  : pourquoi on a hâte de voir cette série féministe sortir en France

Partager sur les réseaux sociaux