Comme Titanfall 2 et Mass Effect : Andromeda avant lui, Star Wars Battlefront II devrait dire non au Season Pass.

Electronic Arts et DICE n’ont pas raté l’occasion offerte par la convention Star Wars Celebration, tenue ce week-end à Orlando, pour diffuser une première bande-annonce de Star Wars Battlefront II. Le FPS orienté multijoueur est porteur de promesses à même de faire oublier les défauts du premier opus.

À commencer par l’absence d’un vrai solo, qui sera pallié ici par une campagne s’articulant autour d’une Stormtrooper, et la question du contenu. Sur ce point, le géant américain devrait abandonner le Season Pass, un système de DLC réguliers moyennant beaucoup d’euros en plus de l’achat du jeu pour jouer sur de nouvelles cartes et bénéficier de contenu supplémentaire, pour une solution qui reste à préciser.

Une décision qui tombe sous le sens puisque Titanfall 2 puis Mass Effect : Andromeda, deux autres titres d’EA, se privent également d’un Season Pass.

Pas de DLC payant non plus ?

« Nous n’avons pas de Season Pass » annonce Bernd Diemer, directeur créatif de Star Wars Battlefront II, dans les colonnes de Mashable. Il poursuit : «  Nous avons pris cette décision, qui fait partie des décisions difficiles à prendre car elle implique beaucoup de choses. Nous avons regardé la manière dont Battlefront a évolué durant son cycle de vie, avec les DLC et tout le reste, et nous nous sommes dits, ‘Vous savez quoi ? Avec ce type de jeu, les Season Pass ne sont pas la même meilleure solution. Nous devons passer à autre chose et proposer quelque chose de mieux.’  »

Il est vrai que le problème d’une extension payante, dans le cas d’un jeu multijoueur comme Star Wars Battlefront II, est qu’elle a tendance à scinder la communauté en deux : les joueurs qui ont payé, et ceux qui ne veulent pas payer. Une effet segmentant que veulent éviter les développeurs à tout prix avec la suite.

Maintenant, il reste à voir comment cela va se traduire concrètement. On peut miser sur des contenus additionnels essentiels, comme les cartes et les modes, gratuits et des micro-transactions cosmétiques, à l’instar de Titanfall 2. Dans tous les cas, il semble que les Season Pass s’imposent comme une relique du passé dans l’esprit d’EA. Et c’est plutôt une bonne nouvelle.

Partager sur les réseaux sociaux