La dernière BD dans l'univers d'Overwatch diffusée hier par Blizzard est bloquée en Russie. En cause : l'homosexualité de l'une des héroïnes.

Hier, Blizzard a publié une nouvelle courte bande-dessinée à propos d’Overwatch. Ces petites successions de cases permettent de donner un background aux personnages du jeu qui, même s’ils ont énormément de personnalité, s’affrontent dans des arènes qui n’ont pas vraiment de scénario. Dans ce nouvel épisode, que vous pouvez lire à cette adresse, on découvre un conte de Noël tout mignon mettant en scène Tracer qui doit faire ses derniers achats avant la soirée du réveillon. On y apprend au détour d’une case que l’héroïne est homosexuelle.

Et ce qui ne devrait être un problème pour personne ne passe pas en Russie, où la BD n’a pas pu sortir. En effet, le pays a voté une loi en 2013 qui condamne «  l’information au sujet des relations sexuelles non traditionnelles auprès des mineurs », un titre pompeux pour une loi homophobe qui a été vivement contestée par différentes ONG depuis. En effet, parler des droits homosexuels, manifester pour eux ou montrer des homosexuels à des mineurs est puni par la loi. Comme Overwatch est un jeu vidéo qui n’est pas interdit aux moins de 18 ans, son éditeur n’a donc pas le droit de montrer des couples homosexuels en Russie.

Blizzard n’a même pas tenté de jouer avec les autorités russe et a simplement mis un message sur la page de garde de la BD, la rendant inaccessible de fait : « Conformément à la loi russe, nous ne pouvons pas diffuser cette bande-dessinée aux joueurs résidant en Russie ». L’auto-censure a donc été la solution diplomatique préférée par le studio.

Des internautes sur Reddit ont, eux, préféré la parodie :

f2d3ptg-2

Partager sur les réseaux sociaux