Avec près de 50 millions de vues, le reveal trailer de Battlefield 1 a mis tout le monde d'accord dans la catégorie jeux vidéo. Call of Duty: Infinite Warfare ne peut que s'incliner et applaudir.

La fin d’année approche à grands pas et il est donc temps de faire le bilan des mois écoulés. À ce sujet, YouTube a dévoilé le classement des dix bandes-annonces de jeux vidéo ayant été les plus regardées en 2016. Sans trop de surprise, le reveal trailer de Battlefield 1 trône en tête, et assez largement puisqu’il assomme tout le monde. Peu après sa diffusion, la hype avait monté crescendo à la suite de la découverte du contexte historique du FPS, à savoir celui de la Première Guerre Mondiale. Il compile près de 50 millions de vues, pour un peu plus de 2 millions de like et un peu moins de 40 000 dislike.

Derrière lui, nous retrouvons Call of Duty : Infinite Warfare, son immense concurrent culminant à près de 36 millions de vues. Talonné par Clash of Clans : Hog Rider (32 millions de vues environ), le blockbuster d’Activision n’avait pas convaincu les joueurs tout de suite à cause de son univers futuriste. Son reveal trailer revendique d’ailleurs 3,4 millions de dislike pour 560 000 like. Un vrai déséquilibre et une bataille perdue face à Battlefield 1 à l’époque.

BF1 > all

Voici le classement des dix bandes-annonces de jeux vidéo ayant été le plus visionnées en 2016 :

  • Battlefield 1 : Reveal Trailer – 49 864 296 vues ;
  • Call of Duty : Infinite Warfare : Reveal Trailer – 35 930 951 vues ;
  • Clash of Clans : Hog Rider – 32 332 845 vues ;
  • Gears of War 4 : Tomorrow – 17 091 816 vues ;
  • Clash of Kings –  17 080 025 vues ;
  • Overwatch : Dragons Animated Short – 14 059 394 vues ;
  • Pokémon Soleil et Lune : Reveal Trailer – 10 767 945  vues ;
  • FIFA 17 – 10 644 036 vues ;
  • Watch Dogs 2 : Reveal Trailer – 10 097 425 vues ;
  • DOOM : Cinematic Trailer – 9 651 691 vues.

Force est de constater que les grosses licences sont là, entre Pokémon, FIFA, Gears of War ou même DOOM, laquelle s’offrait un retour sur le devant de la scène. En revanche, on notera l’absence assez inexpliquée de Final Fantasy XV malgré l’accumulation d’outils promotionnels du côté de chez Square Enix.

Partager sur les réseaux sociaux