Overwatch célèbre Halloween avec un nouveau record et un événement en jeu fort amusant.

Blizzard est un studio énervant : difficile de trouver un seul gros raté dans son histoire, un moment où les développeurs se sont complètement plantés et ont fait un mauvais jeu. Certes, il y a eu des démarrages difficiles, on aime détester l’équilibrage ou le côté casual de leurs titres, mais il faut reconnaître qu’à chaque fois, quel que soit le genre (ciné exclu), la machine Blizzard fait mouche.

Le pari Overwatch était d’ailleurs plutôt risqué : nouveau genre (le FPS), nouvel univers, nouvelles histoires, nouveaux personnages, nouveaux univers étendus, nouvelles mécaniques de jeu, nouvelle esthétique. À l’heure où le monde est un grand reboot de lui-même, un peu d’air frais fait du bien — et ceux qui ont joué à Overwatch et Team Fortress 2 savent autant apprécier les similitudes entre les deux titres que reconnaître leur grande différence.

Pour Halloween, en plus d’un événement qui offre aux joueurs de nouvelles apparences, de nouveaux goodies et un mode de jeu inédit (excellent et drôle, testé et approuvé par la rédaction), Blizzard annonce avoir atteint les 20 millions de joueurs sur son FPS compétitif. En août dernier, le studio annonçait avoir franchi la barre des 15 millions de joueurs.

La progression est donc très rapide et il ne fait plus aucun doute aujourd’hui que le titre sera une nouvelle poule aux œufs d’or pour Blizzard — même si sur ces 20 millions de joueurs, certains ne sont probablement plus actifs. Avec ses micro-transactions cosmétiques qui peuvent coûter jusqu’à 40 €, le titre est capable de faire un trou dans le porte-monnaie des gamers les plus passionnés même après l’achat.

Côté compétition, le niveau commence à être particulièrement élevé : la team Humanoid peine à dépasser le rang or.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés