Frayeur de ce mardi 13 septembre : Pixar et Disney ont disparu du catalogue Netflix en France. Contacté, le service de streaming n'est pas encore en mesure de donner des informations. L'hypothèse d'un départ définitif de Disney n'est cependant pas à sous-estimer à l'avenir.

Alors que Ratatouille et Là Haut ont fait leur entrée récemment dans le catalogue de Netflix de Netflix en France, depuis mardi les titre ont simplement disparu de l’interface du service de vidéo à la demande. Envolés, comme tous les classiques Disney et Pixar qui peuplaient pourtant le catalogue du géant américain de la SVoD.

netflixrata

Pour le moment inexpliquée par Netflix France, cette disparition a des chances d’être imputable à Disney. Elle pourrait être aussi éphémère que d’autres indisponibilités, parfois techniques, connues par le passé. Mais elle peut aussi avoir des raisons purement commerciales et juridiques, qui font que la suppression deviendrait durable.

En tout cas, jusqu’à nouvel ordre, vous devrez vous reporter sur des productions distribuées par d’autres sociétés, ou changer de service.

Toutes les œuvres distribuées par Netflix, même ses exclusivités, sont soumises aux règles de leur contrat de licence qui prévoient une durée d’exploitation nécessairement limitée dans le temps. Disney a donc pu décider de ne pas renouveler les accords qui le lient avec le géant du streaming, par exemple en prévision d’une alternative à proposer aux consommateurs. Une éventualité que nous avions déjà abordée lorsque Disney est entré au capital de Hulu, concurrent américain de Netflix.

canalplaydisney

En attendant de plus amples informations de la part de Netflix France ou de la Walt Disney Corp., les interrogations sont de mises. Néanmoins, Là-Haut que nous présentions dans le guide CanalPlay de septembre reste quant à lui toujours disponible sur la plateforme de Canal Plus, entre autres titres de la maison de production. Une différence de traitement qui peut s’expliquer soit par des éléments techniques, soit (plus probablement) par des contrats différents.

Nous confirmons que toutes les dates d’expiration pour ces films était claires et indiquaient comme échéance le 12 septembre, soit ce lundi. Il est néanmoins curieux de voir que le contrat n’a pas été de fait prolongé. Or au même moment, aux USA, Netflix met en oeuvre son plus important contrat jamais signé avec Disney dès ce mois-ci.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés