Des documents repérés sur un organisme de certification américain laissent à penser que Microsoft prévoit de lancer une nouvelle Xbox One. S'agira-t-il d'un simple relooking ou d'une mise à jour matérielle ?

Depuis le lancement de la Xbox One en novembre 2013, Microsoft n’a pas fait évoluer significativement sa console de salon. L’entreprise américaine s’est contenté de quelques petites retouches superficielles, en proposant d’abord une version avec un disque dur plus conséquent puis un modèle équipé d’un disque dur hybride.

La découverte de documents sur le site de la Federal Communications Commission (FCC), dont le rôle est de contrôler tous les appareils qui émettent des ondes électromagnétiques destinés à la vente aux États-Unis, laisse toutefois à penser que Microsoft a dans l’idée de proposer une nouvelle mouture de la Xbox One.

Manette Xbox One
CC Steve Petrucelli

Relayées sur le forum NeoGAF, ces trouvailles pourraient en effet être le signe que la firme de Redmond souhaite lancer une Xbox One redessinée, plus fine et / ou dotée de nouveaux composants, afin de se relancer dans la guerre des consoles contre Sony, dont la PS4 est à l’heure actuelle la grande gagnante.

La présentation d’une Xbox One « modernisée » n’aurait rien de surprenant. Du tout de la génération précédente, Microsoft a commercialisé la Xbox 360 S cinq ans après la sortie de la Xbox 360, puis la Xbox 360 E trois ans plus tard. La sortie d’une nouvelle Xbox One trois ans après le premier modèle aurait du sens.

Un simple redesign ou une mise à jour matérielle ?

Si une nouvelle Xbox One est effectivement en chantier, toute la question sera de savoir si cette console sera simplement redessinée, avec un look plus fin et un fonctionnement plus discret, ou si elle proposera une vraie mise à jour matérielle. C’est une question loin d’être anodine, car les conséquences sur le plan industriel ne sont pas les mêmes.

Par ailleurs, Microsoft n’est sans doute pas sans savoir que Sony plancherait sur une PlayStation 4 plus puissante. Si cette hypothèse se confirme, Microsoft risque d’être complètement distancé par son rival s’il ne donne pas à sa console de salon les armes suffisantes pour lutter. Les exclusivités que l’éditeur peut s’offrir, comme Gears of War 4, risquent de ne pas suffire.

Manette Xbox One
CC Cameron Goins

Aussi, peut-être Microsoft adoptera-t-il une démarche similaire à celui du monde des PC, à savoir la possibilité de procéder à des mises à jour matérielles optionnelles pour sa propre console. La frontière avec le PC deviendrait alors très floue, puisque la Xbox One s’ouvrirait à un degré d’évolutivité bien plus important qu’auparavant, lui permettant de rester dans la course face à l’évolution du jeu.

Et pour cause : quand les consoles de salon sont mises à jour en cours de cycle, il s’agit la plupart du temps de les amincir ou de proposer un stockage plus grand. Du côté PC, les jeux profitent sans discontinuer des dernières innovations en matière de graphismes. Au bout d’une génération de console, l’écart qualitatif avec un PC est significatif. D’où l’idée de proposer de nouveaux modèles avec des upgrades matérielles.

Et si la Xbox One était la dernière console classique de Microsoft  ?

 

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés