Sony tiendra une conférence de presse lors de l'édition 2016 de la Game Developers Conference, à San Francisco, qui aura lieu en mars. Des annonces sur le prix et la date de sortie sont attendues, alors que HTC et Oculus avancent leurs pions.

C’est à l’occasion de la Game Developers Conference qui a eu à San Francisco en 2014 que Sony a levé le voile sur son mystérieux projet, Morpheus, devenu plus tard le casque de réalité virtuelle PlayStation VR. Et c’est à nouveau au cours d’une édition du salon américain que l’entreprise japonaise compte donner des nouvelles de son périphérique.

Car en effet, Sony vient de commencer à distribuer des invitations pour un évènement qui aura lieu lors du Game Developers Conference. On ne sait pas bien entendu de quoi il sera question avec exactitude, en dehors de la thématique : la réalité virtuelle et le casque du PlayStation VR. Une conférence qui s’avère nécessaire, dans la mesure où les concurrents de Sony vont bientôt livrer leurs premiers modèles.

PlayStationVR

En effet, les pré-commandes du HTC Vive Pre débuteront le 29 février pour une livraison courant avril. De son côté, Oculus VR prévoit d’expédier ses premiers casques à la fin du mois de mars. Certes, les prix annoncés des appareils ne sont pas donnés : 799 dollars pour le premier et 699 euros pour le second. Toujours est-il que les deux entreprises sont dans les starting-blocks.

Et Sony ? Officiellement, aucune date n’a été communiquée mais des rumeurs — depuis démenties — ont suggéré un lancement au cours de l’automne 2016. Sans doute Sony profitera-t-il du GDC 2016 pour livrer un calendrier de sortie, et se positionner ainsi par rapport à ses rivaux. Et bien sûr, on attend aussi des nouvelles du prix de l’engin, qui devrait aussi coûter quelques centaines d’euros.

La PlayStation 4 donne à Sony une avance potentielle.

Une chose est sûre : contrairement à Oculus et HTC, qui n’ont pas la certitude que leurs clients potentiels disposent du PC suffisant pour faire tourner de la réalité virtuelle (des outils existent pour évaluer sa configuration), Sony peut compter sur un parc déjà bien étoffé de PlayStation 4 : la console s’est en effet vendue à plus de 36 millions d’unités, ce qui offre à Sony un marché considérable. Et le positionne très bien dans la course.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés