Apple Music diffusera en exclusivité un concert de la chanteuse américaine Taylor Swift, issu de sa tournée The 1989 World Tour. Elle participera aussi à une émission de radio sur Beats 1, qui appartient à la firme de Cupertino.

Entre Taylor Swift et Apple, les relations n’ont pas toujours été au beau fixe. On se souvient par exemple que la chanteuse a refusé pendant un temps que son dernier album, 1989, ne figure sur le service de streaming appartenant à la firme de Cupertino, pour dénoncer la faible des rémunérations des artistes. Le groupe américain avait dû céder face à la star, en acceptant de payer les artistes même pendant l’écoute gratuite.

Mais il faut croire que le temps des fâcheries appartient au passé — pour l’instant en tout cas. En effet, signe que les choses vont bien mieux entre l’entreprise et la chanteuse, cette dernière a fait savoir sur Twitter qu’un concert de la tournée The 1989 World Tour sera diffusé le 20 décembre sur Apple Music. Il ne s’agira pas d’un live, mais d’une vidéo du concert qui a eu lieu le 28 novembre à Sidney dans l’ANZ Stadium.

Elle a aussi indiqué, dans un second message, qu’elle va participer à une interview ce lundi sur Beats 1, la station de radio lancée par Apple. L’occasion pour la chanteuse de parler de la tournée, mais surtout de son choix d’autoriser la diffusion d’un de ses concerts sur le site de streaming du groupe américain.

Pour Apple, c’est une très grande victoire.

Non seulement l’entreprise a visiblement assaini ses relations avec la chanteuse, mais elle a obtenu deux exclusivités pour sa plateforme. Et pas n’importe lesquelles : qu’on apprécie ou non la musique de Taylor Swift, force est de reconnaître que la chanteuse rencontre un succès phénoménal. C’est très bien joué pour Apple, qui peut ainsi miser sur du contenu que ses concurrents n’ont pas. Surtout qu’Apple Music a à peine six mois.

Depuis son lancement en juin, Apple Music s’est rapidement imposé comme un acteur-clé du secteur de la musique en ligne. Fin octobre, la société a fait savoir que le service comptait 15 millions d’utilisateurs, dont 6,5 millions sont des utilisateurs payants du service ; 8,5 millions profitent encore de l’offre d’essai ou viennent de l’activer. De quoi lui permettre de rivaliser avec Spotify et Deezer.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés