Tim Cook a annoncé les premiers chiffres pour Apple Music. Même si le service reste loin de Spotify, il s'impose comme un concurrent très sérieux.

C’est Tim Cook lui-même qui s’est fait hier l’ambassadeur du service de streaming musical de son entreprise. C’est au cours du WSJDLive, un événement du Wall Street Journal, que le CEO d’Apple a annoncé les chiffres que l’industrie attendait : Apple Music compte aujourd’hui 15 millions d’utilisateurs. Cook a devancé les critiques en détaillant ce chiffre : 6,5 millions sont des utilisateurs payants du service ; 8,5 millions profitent encore de l’offre d’essai ou viennent de l’activer.

Très logiquement, ces premiers utilisateurs payants font partie de ceux qui ont été convaincus par l’offre d’essai de trois mois, disponible avant l’été. Elle s’est arrêtée fin septembre et la première facture a été envoyée pour le mois d’octobre. Comme Apple avait annoncé à peu près 11 millions d’utilisateurs sur l’offre d’essai initiale, on peut estimer que le taux de conversion du gratuit au payant est d’environ 60 %.

C’est un chiffre plutôt énorme qui montre que la solution d’Apple a trouvé ses adeptes. Sur le marché du streaming musical, Apple Music est déjà au tiers du chemin qui le sépare de Spotify, qui compte 20 millions d’utilisateurs abonnés (et 75 millions d’auditeurs qui utilisent le service avant de la pub)… et 7 ans d’existence. Deezer, de son côté, ne revendique que 6 millions d’abonnés payants, partenariat inclus.

La progression risque de se tasser après l’effet découverte de cet été, mais ces premiers chiffres montrent qu’Apple Music n’est pas le concurrent inoffensif pour lequel l’industrie du streaming voulait le faire passer.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés