SteamOS semble poser des difficultés pour la commercialisation des premières Steam Machines. Jusqu'à amener Falcon Northwest à abandonner temporairement la sienne.

Falcon Northwest devait faire partie des premiers constructeurs à expédier sa Steam Machine, aux côtés d’Alienware, Zotac, et Syber. Il était prévu que la firme propose cette année sa version de l’engin – un ordinateur Tiki haut de gamme – avec le SteamOS, le système d’exploitation de Valve basé sur Linux. Or, il semblerait que le système d’exploitation connaisse quelques difficultés techniques, amenant Falcon Northwest à prendre la décision de repousser la commercialisation de sa plateforme de jeu.

SteamOS, une plaie pour le haut de gamme ?

«  Nous avons discuté avec Valve de nos réserves concernant les limites de SteamOS combiné avec des PC haut de gamme, et ils ont convenu que le problème ne pourra pas être réglé à temps pour la sortie de notre Steam Machine cette année. Ils étaient cependant intéressés à travailler pour y remédier dans leurs prochaines configurations SteamOS. L’idée de produire une Steam Machine est donc toujours envisageable pour nous (…) mais pour l’instant nous avons mis nos projets de Steam Machine en suspend.  » explique Kelt Reeves, président de Falcon Northwest.

Les détails qui ont poussé la firme à abandonner son projet restent cependant encore flous. C’est le site VentureBeat qui a le mieux mené sa petite enquête et en a tiré les conclusions suivantes : « Nous avons entendu dire qu’il y avait quelques contraintes techniques avec SteamOS, qui est destiné à des machines simples, dont le nombre d’options pour l’expansion matérielle est limité.  » Il est en effet possible de n’utiliser qu’une seule carte graphique avec SteamOS, et pas plus d’un disque dur. Des limites qui ont pu poser problème pour Falcon Northwest pour proposer une gamme étendue de Steam Machine.

D’après un test très complet d’Ars Technica, un autre problème de performance semble toucher SteamOS. Le système d’exploitation connaîtrait effectivement une perte de vitesse significative lors du lancement d’un jeu par rapport à Windows 10.

a-2

Selon l’article, une perte de performance pouvant dépasser les 30 % serait observée en fonction du jeu et de la configuration de la machine. Les causes de ce défaut ne sont pas encore totalement établies, mais il semblerait que drivers et matériel vidéo ne soient pas encore optimisés pour une utilisation sous Linux.

 

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés