Le site pirate Zone Téléchargement a été fermé ce lundi par la Gendarmerie de Toulouse, conduisant une large opération.

La gendarmerie nationale semble surprise du nombre d’appels reçus par des journalistes désireux d’en savoir plus sur la fermeture du site Zone Téléchargement. Le site pirate, qui proposait gratuitement aux internautes de centaines de milliers de contenus illégaux, a été supprimé hier, dans l’après-midi, après une opération de la gendarmerie de Toulouse.

À l’origine de cette opération, on retrouve la plainte datant de 2014 de la SACEM — la société des auteurs — et de l’ALPA (l’Association pour la lutte contre la piraterie audiovisuelle). Ces deux dernières avaient transmis depuis des années leurs plaintes à l’encontre d’un site dont elles estiment qu’il est responsable de plus de 75 millions d’euros de préjudice économique.

En plus du très célèbre Zone Téléchargement, les gendarmes auraient également déconnecté DL Protect qui servait à Zone Téléchargement de protection pour ses liens illégaux. L’opération qui est certainement une des plus importantes de ces 10 dernières années a permis aux autorités de saisir de nombreux serveurs hébergeant le site et son service de protection de liens. La gendarmerie toulousaine était aidée sur ce dossier par la C3N, cyber-police française, également installée dans la région.

Lorsque la Gendarmerie tweete sur son compte le succès de l’opération, son service de communication dispose encore de très peu d’information. C’est seulement dans la soirée que l’AFP apprenait d’une source proche de l’enquête que l’opération avait abouti à l’arrestation de sept personnes dont 3 étaient désormais en garde à vue.

Les personnes suspectées de gérer le site sont aujourd’hui placées auprès de la section de recherche de Toulouse. Contactée, la section a préféré nous inciter à recourir aux services de communication du tribunal de grande instance de Toulouse qui livrera de plus amples informations dans l’après-midi, selon le secrétariat du procureur.

Il semblerait que la communauté Zone Téléchargement reste sonnée par l’opération menée par la Gendarmerie. Les membres qui tiennent une page Facebook non officielle du site affirment qu’ils cherchent à « résoudre le problème  ». On imagine que la communauté souhaitera continuer son activité.

Nous mettrons à jour cet article dès que nous aurons de nouvelles informations.

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos