Le gouvernement lance un site internet très complet et bien pensé, qui fait office de guichet d'unique d'informations et de démarches administratives pour les victimes de terrorisme.

Depuis janvier 2015 et l’attentat contre Charlie Hebdo et l’épicerie juive de la porte de Vincennes, la France a vu s’enchaîner six autres attentats attribués à l’État islamique ou à des partisans, qui ont fait 236 morts et des centaines de blessés. Autour d’eux, un nombre important de proches, en quête d’informations pratiques et de soutien. Même s’il reste heureusement très limité en proportion de la population française, le phénomène est suffisamment grave et concerne assez de personnes pour que l’État décide d’investir dans la création d’un service public dédié, en ligne.

Le gouvernement lance ainsi le « guichet unique d’information et de déclaration pour les victimes de terrorisme », qui permet à chacun d’obtenir les informations dont il a besoin, et d’effectuer les démarches administratives nécessaires à la prise en charge de ses demandes.

guichetunique

Le site hébergé par Matignon affiche ainsi les informations utiles pour les différentes catégories de victimes (perte de proches, proche d’un blessé, blessé physique et/ou psychologique, victimes de dommages matériels). en détaillant pour chaque besoin les informations nécessaires, de façon très claire et pédagogique, avec des liens hypertextes qui permettent d’aller facilement vers les sites utiles.

Le site du gouvernement permet aussi de réunir des liens vers les acteurs concernés par le terrorisme, aussi bien ceux institutionnels que les professionnels de la justice, les assurances, ou les associations de victimes. Il détaille les principales formalités à effectuer lorsque l’on est victime de terrorisme, offre un annuaire des associations locales d’aide aux victimes, et permet enfin de déposer un dossier auprès du Fonds de Garantie des victimes des actes de Terrorisme et autres Infractions (FGTI) et de l’Office National des Anciens Combattants et Victimes Civiles de Guerre (ONACVG).

L’initiative est à saluer tant on imagine la détresse que peuvent ressentir ces victimes lors d’événements aussi tragiques. Elle gagnerait à être imitée pour l’ensemble des victimes d’accidents ou de maladies qui se retrouvent souvent démunies, à affronter seules la mort, le handicap ou la maladie d’un proche.

guichetunique-mariage

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés