Avec #BrusselsLift, les Bruxellois organisent un réseau de covoiturage gratuit et spontané sur Twitter, pour venir en aide à ceux qui se retrouvent coincés à la suite des attentats de ce mardi matin.

Les attentats de Paris au soir du 13 novembre 2015 avaient donné lieu à l’opération #PorteOuverte pour accueillir chez soi les personnes bloquées dans les rues de Paris. Ceux de Bruxelles reprennent le même engagement solidaire, mais ajoutent également une nouvelle opération :  #BrusselsLift.

Par ce hashtag, les Bruxellois font savoir qu’ils ont un véhicule à disposition pour aider quelqu’un qui aurait besoin d’être conduit d’un point à l’autre de la ville (ou en dehors), alors que les métros, trains et aéroports sont neutralisés. Le mot clé est aussi utilisé pour demander la solidarité des locaux, lorsque l’on a besoin d’un chauffeur.

Notons que suite aux attentats, de nombreux taxis de Bruxelles ont décidé de la gratuité de leurs services, ce qui a provoqué leur saturation. Uber, de son côté, a simplement désactivé le système de modulation tarifaire en temps réel, pour éviter une explosion de ses tarifs.

 

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés