Depuis sa première apparition le 8 mai dernier, le virus Fizzer se propage en Amérique du Nord, en Asie et en Europe. Un de ses moyens préferés de se répandre est de passer par un logiciel de P2P bien connu : KaZaA

Encore un ver sur Kazaa ? Oui, mais apparemment, Fizzer aurait déja atteint des dizaines de milliers d’ordinateurs en Europe et serait le « ver » le plus rapide et le plus prolifique depuis des mois !

D’après Message Labs, il y aurait eu, rien qu’aujourd’hui, 18000 interceptions de messages contenant Fizzer ! En comparaison, il y en avait eu 6000 du virus Klez…

Ce virus ne serait pas dangereux pour vos fichiers mais provoque ce qu’on appelle une attaque DoS (Denial Of Service) en saturant les réseaux informatiques. Ce virus se propage par les messageries, les chats et les logiciels de peer-to-peer comme KaZaA.

Une fois installé confortablement dans votre PC, Fizzer pense à vos amis et utilise votre liste de contacts pour se propager. Il laisse dans le dossier windows des petits fichiers : ProgOp.exe, initbak.dat, iservc.dll, iservc.exe et initbak.dat.

Pour en savoir plus :

F-Secure

Mc Afee

Symantec

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés