Confirmant les informations révélées cette semaine, Neuf Cegetel indique ce matin qu’il a pris connaissance de la signature d’un projet d’accord de cession entre SFR et le groupe Louis Dreyfus, ses deux actionnaires de références, pour le rachat de la totalité de la participation de ce dernier dans Neuf Cegetel. SFR, une filiale de Vivendi, détient actuellement 40,5 % du fournisseur d’accès à Internet, et le groupe Louis Dreyfus en possède 29,5 %. Selon un communiqué distinct de Vivendi, SFR devrait proposer 34,50 euros par action à Louis Dreyfus.

SFR veut racheter la totalité des parts

Au terme des négociations, SFR (et donc Vivendi) devrait ainsi devenir l’actionnaire majoritaire de Neuf, avec 70 % des parts. Mais il ne s’en contentera pas. Le projet doit d’abord recueillir l’approbation des autorités de la concurrence, puis SFR déposera auprès de l’Autorité des Marchés Financiers un projet d’OPA des titres Neuf Cegetel détenus par le public, à un prix de 36,50 euros l’action.

SFR devrait ainsi débourser 2,135 milliards d’euros pour acquérir la part de Louis Dreyfus et 2,297 milliards supplémentaires pour racheter le reste des parts de Neuf Cegetel, pour un coût total estimé à 4,45 milliards d’euros par l’AFP.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés