C’est une information exclusive que nous apporte sur notre forum Kraftonz, toujours très bien informé de ce genres de choses. Après avoir diffusé sur BitTorrent 700 Mo d’e-mails confidentiels issus des serveurs de la société MediaDefender, spécialisée dans la traque aux utilisateurs de P2P et à la diffusion de faux fichiers sur les réseaux, c’est carrément le code source du logiciel utilisé par cette société américaine qui est diffusé ! Comme pour les messages, c’est la team « MediaDefender-Defenders » qui est à l’origine de cette fuite.

« Le source est complet pour leurs opérations concernant Kazaa, BitTorrent, la Gnutella, etc.« , indique l’équipe (sans doute composée d’un seul homme) sur un message diffusé par The Pirate Bay, premier site à proposer le code source du logiciel appelé TrapperKeeper. « Ce système est maintenant publié pour permettre d’identifier les leurres qu’ils mettent en place« , expliquent-ils.

Mais surtout, le message indique très explicitement que la fuite vient directement d’un employé de la firme américaine. « Un grand merci à l’employé de MD qui nous a donné [le code source]« , conclue en effet le message.

Ridiculisé et décribilisé sur la scène publique, MediaDefender voit désormais l’ensemble de ses secrets de fabrication étalés sur la place publique, aussi bien pour les P2Pistes qui pourront déjouer les astuces mises en place que pour ses concurrents, qui pourront s’en inspirer. L’avenir de MediaDefender paraît désormais compromis, ce qui ne réjouira pas son acquéreur ARTISTDirect. En 2005, le spécialiste de la vente de musique en ligne avait signé un chèque de 42,5 millions de dollars pour s’offrir le chasseur de pirates.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés