PeerGuardian est un firewall, mais pas un firewall comme les autres. En effet, il ne cherche pas à bloquer l'ensemble des communications étrangères, mais simplement celles dont la sympathie envers le P2P est mise en doute.

Ainsi, l’ensemble des IP connues de MediaForce, MediaDefender, BayTSP, Ranger, OverPeer, RIAA, MPAA et NetPD sont bloquées par défaut. L’intérêt est de bloquer les communications vers ceux qui seraient tenter de vous espionner, notamment à travers l’intégration de spywares.

Il est bien sûr possible de donner ses propres plages d’IP à bloquer, même si PeerGuardian n’est pas et ne sera probablement jamais aussi complet qu’un firewall traditionnel.

Entièrement gratuit, la version alpha (mais néanmoins numérotée v1.1) est disponible sur la page suivante :
http://xsclient.cjb.net/pg.htm

Ceux que le sujet intéresse plus particulièrement pourront trouver une liste régulièrement mise à jour des « ennemis du P2P », à cette adresse :
http://homepage.ntlworld.com/tim.leonard1/m4d.htm

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés