L'histoire se passe aux Etats-Unis quand George Ziemann, musicien de son Etat, décide de vendre sur le site de vente aux enchères eBay des CD-R contenant des morceaux qu'il a lui même créé et enregistré. Ni une ni deux, eBay est certaine d'y voir un commerce de disques piratés, interdit par ses conditions d'utilisation, et ferme son compte.

Après de multiples échanges d’e.mails, George Ziemann n’a pas réussi à retrouver son compte, et doit abandonner la vente de ses CD-R sur le site américain.
Ainsi la politique des industries est telle que si vous n’êtes pas connu, et que vous vendez de la musique, vous êtes présumé coupable de piratage, jusqu’à l’apport de preuves contraires…

Pour en savoir plus :
http://www.wired.com/news/digiwood/0,1412,55926,00.html

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés