Aujourd'hui pourrait être une journée historique. Une conférence de presse organisée à 14H ce lundi par EMI en présence du PDG d'Apple Steve Jobs, devrait officiellement faire tomber la barrière des DRM et permettre à EMI d'entrer enfin de pleins pieds dans l'ère numérique...

Le président de EMI Group Eric Nicoli et le charismatique président d’Apple Steve Jobs se sont donnés rendez-vous aujourd’hui lundi 2 avril dans les locaux du siège de la maison de disques, à Londres. Ils doivent y dévoiler ensemble à la presse « une nouvelle offre numérique sensationnelle ». EMI étant la maison de disques des Beatles, ce pourrait d’abord être l’annonce que le groupe légendaire de Liverpool arrive enfin sur les plate-formes numériques, avec probablement une exclusivité temporaire sur iTunes.

Mais même si cela reste une annonce attendue et probable, le coeur de la conférence de presse devrait plutôt permettre aux deux dirigeants d’enterrer publiquement la hache de guerre levée par Steve Jobs il y a quelques semaines. EMI pourrait enfin abandonner les DRM.

Début février, Steve Jobs avait créé la surprise en critiquant publiquement les DRM sur les fichiers de musique numérique, alors qu’il en est le premier fournisseur. Depuis, des rumeurs à répétition prétendent qu’EMI est tout prêt d’abandonner les DRM. Le rapprochement souhaité avec Warner Music (qui reste profondémment attaché aux DRM) semble avoir beaucoup ralenti le processus, mais cette fois, ce serait la bonne.

Sans doute l’annonce ne sera pas unilatérale et sera accompagnée d’efforts de la part de Steve Jobs. Les prix variables, tant demandés par l’industrie du disque depuis plusieurs années, pourraient enfin être accordés. Voire même, pourquoi pas, l’octroi d’une participation sur les ventes de l’iPod, à l’image de l’accord intervenu entre Universal et Microsoft pour le Zune.

Mais il ne sert à rien de spéculer davantage. Nous couvrirons bien évidemment l’évènement en direct, à 14H heure française.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés