BitTorrent affirme encore un peu plus sa neutralité technologique et s'exporte au coeur du hardware. Le fondeur taïwanais IAdea a annoncé la mise au point d'un microprocesseur dédié à BitTorrent, qui pourrait se retrouver sur beaucoup de matériels différents.

Ca n’est pas la première fois que BitTorrent réalise une percée dans l’industrie hardware. Asus, Planex et QNAP ont déjà mis sur le marché des routeurs avec support de BitTorrent intégré. Plus récemment, Netgear a annoncé un partenariat avec BitTorrent pour ajouter le support du protocole peer-to-peer dans son Netgear Digital Entertainer HD (EVA8000), un media center avec prise HDMI qui doit permettre de regarder en haute-définition des contenus téléchargés avec BitTorrent depuis le téléviseur.

L’absence de moteur de recherche ou de système d’indexation au coeur de BitTorrent a permis au réseau P2P de Bram Cohen de tirer son épingle du jeu et d’affirmer sa neutralité vis à vis des contenus échangés. L’industrie du cinéma a signé des accords avec BitTorrent, et même s’ils ne sont pas toujours franchement respectés, personne ne semble véritablement s’en soucier. Ce blanc-seing accordé par Hollywood à BitTorrent permet aujourd’hui d’aller jusqu’à la création d’un microprocesseur entièrement dédié à BitTorrent !

Selon TorrentFreak, le fondeur taïwanais IAdea spécialisé dans les processeurs embarqués des appareils mobiles aurait ainsi mis au point un processeur optimisé pour BitTorrent, qui devrait être mis sur le marché d’ici environ deux mois. Le chip devrait permettre aux constructeurs de créer des appareils qui téléchargent directement des fichiers .torrent et en lisent le contenu une fois téléchargés.

John Wang, président de IAdea et développeur du processeur, indique à notre confrère que « cette nouvelle architecture de service peut être redimensionnée à l’infini, délivrer [les contenus] plus rapidement à mesure que davantage d’utilisateurs se joignent, et peut être construite pour une fraction du coût d’une batterie traditionnelle de serveurs ». « Nous voyons cette tendance émergée comme le ‘Web 3.0’ où chaque consommateur devient une part d’un système universel de stockage et de distribution de contenu. Notre nouveau chip joue un rôle dans le nouveau modèle en rendant BitTorrent accessible efficacement et de façon rentable. Vous ne devriez pas être surpris si vous voyez votre prochaine voiture ou votre téléphone mobile intégrer notre technologie ».

Si les rêves de ce chef d’entreprise se réalisent, ce pourrait être un grand pas vers une standardisation du P2P autour du protocole BitTorrent. Une large adoption du même protocole de distribution sur tout un panel d’appareils mobiles et de salon pourrait permettre la création de services très économiques qui éviteraient les goulots d’étranglement. Les services qui proposent notamment de la vidéo à la demande (VOD) en haute-définition, très coûteuse en bande passante, ont tout intérêt à migrer le plus tôt possible vers une solution distribuée de type BitTorrent.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés