Nous vous relations il y a quelques jours les fortes présomptions qui pesaient sur la très probable sortie d'une version payante de Kazaa. Celles-ci sont aujourd'hui vérifiées puisque Sharman Networks vient de publier les caractéristiques exactes de son Kazaa Plus. Mais l'offre est-elle intéressante ?

D’entrée, la page nous annonce la couleur : Kazaa Plus est destiné à l’utilisateur sérieux de peer-to-peer, qui veut obtenir le meilleur de ses partages de fichiers

Voici donc les caractéristiques officiellement annoncées pour Kazaa Plus, disponibles pour la somme quelque peu élevée de $19,50 :

  • Pas de publicités : Avec Kazaa Plus, les bannières, pop-ups et logiciels promotionnels (ndlt : comprenez les spywares) qui supportent la version gratuite ne sont pas inclus. Ca vous donne une expérience sans interruption qui maximise votre bande passante.
  • Recherches 15x : Kazaa vous permet plus de recherches, ce qui veut dire que lorsque vous effectuez une recherche initiale vous pouvez avoir plus de résultats. Avec la version traditionnelle vous pouvez faire ‘Chercher Plus’ deux fois. Avec Kazaa Plus, vous pouvez ‘Recherchez Plus’ jusqu’à 15 fois. Ceci maximise vos chances de trouver le fichier que vous recherchez avec la meilleure connexion possible. C’est un outil très utile pour les utilisateurs sérieux de peer-to-peer, qui améliore rapidité et efficacité.
  • Opportunité de faire des dons : Lorsque vous acheterez votre copie de Kazaa Plus, vous aurez l’opportunité de payer $0.50 supplémentaires qui seront traités par Sharman Networks pour la Fondation Kazaa pour l’UNICEF. Ceci est complètement optionnel.

En complément, Kazaa s’engage à offrir les mises à jour de Kazaa Plus pendant une période de 6 mois, ainsi que donner un accès complet à la suite antivirus Bullguard jusqu’à donner jusqu’en mars 2003.

Voilà pour les présentations officielles.

Passons maintenant aux critiques, car elles sont nombreuses. Tout d’abord, comment ne pas s’insurger de voir cette proposition optionnelle de don à l’UNICEF pour $0.50 ? Il aurait sans doute été beaucoup plus appréciable et moral d’inclure d’office le montant de ce don dans le prix de la license du logiciel.
Concernant le prix justement. $19.50 est-il un prix raisonnable ? On ne peut que difficilement accuser Sharman sur ce coût puisqu’ils n’ont fait en réalité que s’aligner sur les prix de la concurrence : Bearshare ($19.95), eDonkey ($20.00), LimeWire ($9.50)…

Par contre, ce qui est beaucoup plus critiquable, c’est la possibilité offerte à ceux qui payent d’effectuer jusqu’à 15 passes d’interrogations sur le serveur pour une même recherche. Si Kazaa en est actuellement limité à 2, ce n’est pas par plaisir de limiter, mais parce que l’on sait très bien qu’une recherche exige beaucoup de traffic sur l’ensemble du réseau. Plus le nombre de passes est élevé, plus le réseau en est ralentit. Or ici ceux qui payent se retrouvent à payer une sorte de droit à la pollution du réseau, au détriment de ceux qui ne veulent (ou ne peuvent) pas payer, et qui pourtant subissent la publicité, les spywares et autres offres commerciales.

Rien n’a été officiellement dévoilé par contre sur l’affectation de meilleurs places dans les listes d’uploads pour ceux qui ont Kazaa Plus. Mais si la rumeur s’averrait exacte, on assisterait à une première fracture sociale dans le monde communisant du peer-to-peer…

Site officiel : www.kazaa.com

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés