Dans la lancée de BitTorrent qui soulève 20 millions de dollars, le dérivé Azureus annonce qu'il soulève 12 millions de dollars en second tour de table, et qu'il lance Zudeo, sa plate-forme de contenus vidéos.

L’annonce était attendue. Créé par le français Olivier Chalouhi qui a dû migrer aux Etats-Unis pour monter sa société en Californie, Azureus a soulevé 12 millions d’euros dans son second tour de table. Cet été, le frenchie avait déjà convaincu le fonds BV Capital d’investir dans son idée d’exploitation commerciale du protocole BitTorrent. Cette fois viennent s’ajouter au capital Redpoint Ventures, Greycoft Partners, et Jarl Mohn, le président de CNET.

La semaine dernière, nous apprenions que BitTorrent lui-même avait soulevé 20 millions de dollars pour monter sa plate-forme de vidéos en ligne. Les deux se feront donc concurrence sur un marché encore très incertain. A l’heure actuelle, jamais un seul éditeur de logiciel de P2P n’a réussi une reconversion en plate-forme marchande payante. Si le potentiel est là, l’intérêt des internautes (des consommateurs) reste encore à prouver.

Pour accompagner la levée de fonds, Azureus lance Zudeo, une plate-forme exclusivement dédiée à la vidéo. Selon nos observations, seuls des contenus gratuits de niche y sont pour le moment proposés, avec des liens torrent ou magnet que peuvent exploiter n’importe quelle application. Le site s’appuie sur le logiciel Azureus 3.0 pour permettre à chacun d’envoyer ses propres contenus, à la manière d’un YouTube ou DailyMotion, sans limite de taille ou de durée. Le streaming n’est pas encore disponible, mais la société annonce du streaming par P2P pour bientôt.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés