Certains lycées de France pourront commencer à proposer à la rentrée 2015 une option "informatique et création numérique", appelée à se généraliser dans les établissements.

Le ministère de l'éducation a officialisé ce vendredi par un arrêté ministériel la création d'un enseignement d'exploration "informatique et création numérique" (ICN), qui sera proposé dès cette rentrée 2015 dans certaines classes pilote de seconde générale et technologique, avant d'être étendu à d'autres lycées à la rentrée 2016. Il vient enrichir les différentes options proposées aux élèves, qui pouvaient déjà choisir un module de "création et innovation technologiques".

Selon un arrêté de 2010, les enseignements d'exploration visent "à faire découvrir aux élèves des enseignements caractéristiques des séries qu'ils seront amenés à choisir à l'issue de la classe de seconde générale et technologique, ainsi que les études supérieures auxquelles ces séries peuvent conduire".

D'une durée de 1h30 par semaine, le cours optionnel d'ICN sera ouvert à tous les élèves de seconde des lycées qui le proposeront. "Il n'y a pas de programme imposé", prévient l'Onisep. Les enseignants devront puiser leurs sujets parmi différents thèmes tels que les composants et l'architecture d'un ordinateur, la numérisation de l'information (codage des textes, images…), la programmation et l'algorithmie, et la circulation de l'information sur les réseaux.

Ils seront amenés à réaliser des projets en groupe, comme la création de sites internet, le développement d'un "jeu sérieux" (serious game), ou la programmation d'un robot, en mettant à contribution plusieurs compétences, aussi bien technologiques qu'artistiques.

Les élèves seront aussi amenés à réfléchir à des problématiques telles que le "degré de confiance à accorder aux informations diffusées sur le Web", le "rôle des robots au sein de la société", la propriété des données, ou la protection de ses informations personnelles.

Même si le fait de prendre l'option n'aura rien de déterminant sur la suite du parcours éducatif, "ceux qui sont séduits par le numérique découvert grâce à l'ICN pourront ainsi se diriger vers un bac S spécialité ISN (informatique et sciences du numérique), un bac STI2D spécialité SIN (systèmes d'information et numérique) ou un bac STMG spécialité SIG (systèmes d'information de gestion)", rappelle l'Onisep.

(illustration : CC Berkeley Lab)

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés