Sur Bitcoin des spéculateurs avaient parié sur une sortie de la Grèce de l'euro, faisant grimper le cours pendant le week-end. Lundi matin à l'annonce d'un accord évitant le "Grexit", le cours s'est effondré.

Alors que les places boursières traditionnelles saluent avec soulagement l'accord annoncé lundi matin qui permet d'éviter une sortie de la Grèce de la zone euro, la fin (provisoire ?) du feuilleton n'a pas fait que des heureux. En particulier pas chez les spéculateurs qui avaient parié sur un éventuel ralliement d'une partie des Grecs vers le Bitcoin, dans le cas où le pays était exclu du système monétaire unique européen.

Tout au long du week-end depuis vendredi dernier, avec les rumeurs renouvelées de Grexit et la fuite organisée d'une note de l'Allemagne proposant un scénario de sortie temporaire de la Grèce de la zone euro, le cours du Bitcoin avait connu une curieuse envolée. Certains spéculateurs semblaient parier sur une demande accrue en bitcoins de la part des Grecs si les négociations aboutissaient à un constat de divorce, qui aurait plongé le peuple grec dans une profonde détresse.

Des plateformes d'achats de bitcoin avaient même encouragé à cette migration économique en renonçant à prélever des frais aux Grecs qui échangeraient leurs euros pour des BTC. "Si vous êtes un citoyen grec, tout ce que vous avez à faire est de créer un compte sur Bitcurex et de vérifier votre compte. Vous aurez alors une période de trois mois sans frais", avait ainsi annoncé la place de marché polonaise.

Mais patatras. Lundi, l'annonce de l'accord a provoqué une plongée soudaine du cours, qui retrouve son niveau de début de semaine dernière. Les spéculateurs ont tout de suite compris que les Grecs ne se précipiteraient pour acheter des BTC au prix fort, et se dont précipités pour revendre leurs bitcoins avec le moins de pertes possibles. Au moment où nous écrivons ces lignes, le cours du Bitcoin perd plus de 8,5 % par rapport à dimanche, et sa chute continue.

Le cours sur une semaine :

L'évolution du cours du bitcoin au rythme des négociations du Grexit est toutefois très anecdotique au regard de l'évolution du cours du BTC depuis un an. Même s'il se stabilise depuis le début de l'année, le Bitcoin a connu une chute très importante de son cours qui se situe désormais autour de 280 dollars pour un BTC, contre 980 dollars à son plus haut en novembre 2013.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés