Injurier la police sur Facebook peut conduire en prison, comme l'a rappelé le tribunal correctionnel à un jeune homme de Châlons-en-Champagne.

La Police nationale a fait savoir sur son site officiel qu'un individu de Châlons-en-Champagne a été condamné en comparution immédiate à quatre mois de prison ferme, pour avoir publié des insultes contre les policiers sur sa page Facebook.

"Le 10 mai 2015 en début de nuit, deux policiers en patrouille dans un quartier de Châlons-en-Champagne se font insulter par un groupe d'hommes.  Les deux agents sortent du véhicule de police, reçoivent des projectiles et certains membres du groupe leurs donnent des coups de pieds. Les policiers, craignant que la situation ne dégénère gravement, quittent le secteur en attendant les renforts pour interpeller les protagonistes. Parmi eux, de retour chez lui, un chalonnais de 23 ans, raconte l’événement sur Facebook.  Dans son récit, il insultent violemment les 2 policiers ainsi que la Police nationale", raconte-t-elle.

Rapidement interpellé, l'individu a été condamné à 4 mois de prison ferme pour "injures publiques", le juge ayant estimé les insultes "ordurières" et "totalement inadmissibles". Le magistrat a retenu le caractère public de l'insulte, du fait de sa publication sur une page Facebook accessible au public.

Ce n'est toutefois pas une première, ni un record. En 2010, un jeune de 19 ans avait été condamné à Brest à trois mois de prison ferme pour avoir insulté sur Facebook des gendarmes, après avoir été sujet d'un contrôle routier. L'année suivante, c'est à 15 mois de prison ferme qu'un homme de 24 ans avait été condamné, là aussi pour avoir insulté des policiers sur Facebook. Son cas avait été aggravé par le fait qu'il avait insulté les agents de police après s'être fait passer pour l'un des leurs.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés