Nokia a démenti l'information selon laquelle le groupe se relancerait lui-même dans la création de téléphones mobiles, après avoir vendu cette activité à Microsoft en 2013.

La semaine dernière, une rumeur prêtait à Nokia l'intention de revenir en nom propre sur le marché des smartphones, deux ans après cédé son activité mobile à Microsoft pour près de 5,5 milliards d'euros. La rumeur pourtant véhiculée par une source connue pour son sérieux (Re/Code) paraissait étrange puisqu'elle supposait que Microsoft n'ait pas imposé de clause de non-concurrence sur ce marché à ce qui restait de Nokia en Finlande, ou que le clause n'ait eu qu'une durée de vie limitée de quelques années.

Mais la rumeur a été démentie par le constructeur. Alors que son rapprochement avec Alcatel/Lucent remet Nokia en lumière, la firme a très officiellement démenti — ce qui est exceptionnel — l'information.

"Nokia prend note de récents rapports de presse affirmant que l’entreprise aurait communiqué une  intention de fabriquer des terminaux destinés aux consommateurs depuis un centre de R&D en Chine. Ces informations sont fausses et comprennent des commentaires attribués à tort à un cadre de Nokia Networks", indique la société.

Depuis le rachat de Nokia par Microsoft, la marque a disparu des téléphones Lumia, commercialisés désormais en tant que "Microsoft Lumia". Le premier mobile à être ainsi rebrandé fut le Microsoft Lumia 535.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés